skip to content

Superstition et switch 16 : la finale du freeski big air a apporté son lot d'anecdotes

La skieuse acrobatique chinoise Gu Ailing Eileen a sacrifié à un rituel bien précis avant de s'élancer pour son passage final en freeski big air féminin au Leysin Park Pipe.

Elle a d'abord contemplé le chat porte-bonheur dessiné sur sa main avec un eye-liner, a regardé le T-shirt porte-bonheur de sa coach et a ensuite obtenu un total de 171,25 points en trois sauts.

"Je suis très superstitieuse, a-t-elle confié. Mais je sais que ce n'est pas l'idéal pour les athlètes en compétition [en big air]. Je regardais mes symboles porte-bonheur pour me calmer.

J'ai dessiné moi-même [le symbole] à l'eye-liner. Je ne sais même pas mettre de l'eye-liner. Si je réussis à grimper sur le podium aux vrais Jeux Olympiques, je me ferai tatouer le chat porte-bonheur."

La préparation de la jeune championne de 16 ans a payé. Elle a devancé la médaillée d'argent, Kirsty Muir (GBR), et ses 170,00 points. La Suédoise Jennie-Lee Burmansson a terminé troisième.

En freinant au bas de la piste, Gu Ailing Eileen a crié "Trois sur trois !" aux caméras de télévision avoisinantes.

Lausanne 2020 - Ailing Eileen GU OIS / IOC

"J'ai dit cela parce que j'ai participé à trois épreuves et j'ai décroché le podium à chacune des trois", a-t-elle déclaré. En effet, elle a également remporté l'or en halfpipe et l'argent en slopestyle. "Il n'y a pas de meilleure sensation au monde.

Être capable de repousser les limites du corps et de l'esprit simultanément et en être récompensé lors d'un événement d'un tel niveau, c'est le rêve de tout le monde ici."

Le taux d'adrénaline était également au maximum dans la finale de freeski big air masculine, remportée par Matej Svancer (CZE) avec 186 points, devant Kiernan Fagan (USA) et Orest Kovalenko (UKR).

Lausanne 2020 - Matej SVANCER OIS / IOC

"Je suis super heureux d'avoir réussi mes figures, a commenté Matej Svancer. La médaille olympique est si importante pour moi. Je suis trop content.

Au sommet de la montagne, j'ai pensé : 'Pose ta figure mais ne te blesse pas.' Je ne fais pas le switch 16 [une figure] très souvent et j'avais un peu peur."

Lausanne 2020 - Matej SVANCER OIS / IOC

Added tension was created by a series of crashes during the qualification rounds of both the freeski and snowboard big air competitions. At the top of the jump, the waiting athletes did their best to shut out the drama unfolding below them.

back to top En