skip to content
2018 Getty Images
PyeongChang 2018

Stina Nilsson prive Maiken Caspersen Falla du doublé en sprint classique

La suédoise Stina Nilsson remporte avec beaucoup d'autorité la finale du sprint classique en ski de fond sous les projecteurs du stade d'Alpensia, mardi. Elle devance la tenante du titre Maiken Caspersen Falla qui a réussi à résister au retour de l'athlète olympique de Russie Yulia Belorukova pour arracher la médaille d'argent.

Et Stina Nilsson s'est échappée. Déjà très forte en qualifications, dans les quarts de finale et en demi-finale, la suédoise de 23 ans a placé un démarrage imparable dans la course décisive à six concurrentes et n'a pas été rejointe. Il s'agit de la deuxième médaille d'or de la Suède en ski de fond, à PyeongChang 2018 après le titre de Charlotte Kalla en skiathlon.

Getty Images

La Norvégienne Maiken Caspersen Falla rêvait de devenir la première fondeuse à conserver le titre du sprint après sa victoire en style libre à Sotchi en 2014. Mais elle n'a pas pu répondre à l'attaque de Nilsson, et a dû s'arracher pour résister au rush final de l'athlète olympique de Russie Yulia Belorukova pour préserver la médaille d'argent à 3 secondes et 03 centièmes de l'autoritaire nouvelle championne olympique sur la distance, Belorukova prenant le bronze à 3 secondes et 37 centièmes.

Getty Images
Stina Nilsson : "Je m'en rappellerai toute ma vie"

"Je suis très émue, hyper contente", à dit Stina Nilsson, "je me suis sentie forte toute la journée, et se montrer capable de prendre la médaille d'or est quelque chose de fantastique. Cela veut tout dire ! J'ai travaillé si dur pour ça, depuis tant d'années. Il y a eu beaucoup de hauts et de bas, et devenir championne olympique aujourd'hui est quelque chose dont je me rappellerai toute ma vie. C'est vraiment plus beau jour de mon existence".

Getty Images

Elle ajoute "Je ne suis jamais confiante en sprint parce que j'ai connu de mauvais moments l'année dernière aux championnats du monde de Lahti, Je savais donc que même si je prenais de l'avance sur Maiken en finale, je devais rester à fond sur mes skis dans la descente pour être sûre de gagner".

Maiken Caspersen Falla heureuse

Finalement, Maiken Caspersen Falla n'est pas déçue d'avoir perdu son titre. "Je me suis entraînée dur toute la saison, et je savais que j'avais la possibilité de gagner une médaille, donc aujourd'hui, je suis heureuse d'avoir atteint mon objectif de l'hiver. Là, je suis juste soulagée et heureuse. En sprint, tant de choses peuvent arriver, de très petites choses peuvent faire de grosses différences, et gagner la médaille d'argent est quelque chose d'énorme. J'ai fait de mon mieux pour gagner une médaille aux Jeux et c'est quelque chose de super pour moi".

Getty Images

Yulia Belorukova n'en revient encore pas. "Je ne me rappelle pas tout ce que j'ai fait dans ces Jeux, mais je ne peux pas vraiment monter mes émotions. En vue de l'arrivée, je ne pouvais pas croire que j'allais gagner une médaille !".

back to top En