skip to content
Date
15 janv. 2012
Tags
Innsbruck 2012 , JOJ

Stéphane Lambiel se lance dans un tour de chant lors d'une incroyable rencontre avec les athlètes modèles


Trois olympiens + trois façons très différentes d'aborder le succès = une rencontre avec les athlètes modèles des plus divertissante.

Pour ce qui fut une soirée unique durant laquelle les jeunes athlètes ont eu la possibilité de poser toutes les questions qui leur brûlaient les lèvres, le célèbre patineur artistique suisse Stéphane Lambiel, la reine de la danse sur glace coréenne Yuna Kim et le tout-puissant nageur russe Alexander Popov ont évoqué leurs souvenirs et partagé des conseils avisés, entrecoupés d'éclats de rire.

Se rappelant ce moment si particulier de son illustre carrière, Alexander, quadruple médaillé d'or, a confié : "J'ai eu l'insigne honneur de rencontrer Mark Spitz (l'Américain détenteur de neuf titres de champion olympique) le jour de mon anniversaire en 1991. Il m'a dit : si tu veux être champion olympique, sois-le à 20 ans, pas à 24. Si l'occasion se présente, saisis-là ! N'attends pas quatre années de plus." Et devinez quoi ? Alexander avait 20 ans lorsqu'il a été sacré double champion olympique aux Jeux de 1992 à Barcelone.

Contrairement à toute attente, Stéphane est pour sa part revenu sur les Jeux Olympiques d'hiver de 2006 à Turin, expliquant qu'il avait "pleuré et pleuré encore" après sa prestation, contrarié par ce qu'il croyait être une performance "décevante". "Ce n'est que lorsque l'on m'a mis la médaille d'argent autour du cou que j'ai compris ce que j'avais réalisé, et là, je me suis remis à pleurer."

Présents à Innsbruck dans le cadre du programme des athlètes modèles, les trois jeunes gens ont parlé de l'expérience qu'ils ont vécue jusqu'ici aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver. Yuna, la championne olympique qui a battu tous les records aux Jeux à Vancouver, a déclaré : "Je suis allée voir les garçons, pardon les jeunes patineurs artistiques. Ils sont si mignons. Je me suis sentie tellement vieille tout d'un coup."

"Ce qui m'a le plus marqué, en particulier lors de la cérémonie d'ouverture, c'est l'esprit d'équipe,” a ajouté Stéphane. "Il y a ce mélange de cultures et de disciplines, c'est tout bonnement magique."

"Et pour ce qui est de garder son sang-froid ?", a demandé un jeune athlète. L'approche d'Alexander est tout à fait unique : bailler. "Se concentrer sur sa prestation, pas sur la compétition", a répondu Yuna. Mais c'est sans aucune doute Stéphane qui leur a volé la vedette avec un conseil des plus original : chanter ! Aussitôt dit, aussitôt fait : le patineur artistique s'est lancé dans une interprétation des Backstreet Boys. Attention Justin Bieber, une nouvelle star de la pop est née !
back to top