skip to content
Stephan Münchmeyer IOC
Date
18 janv. 2010
Tags
Histoire Athletes

Stephan Münchmeyer

Combiné nordique, Allemagne

Durant plusieurs années, Stephan Münchmeyer figure parmi les meilleurs spécialistes du combiné nordique, un sport qui associe saut à ski et ski de fond. Entre 2000 et 2006, il participe à de nombreuses compétitions de Coupe du monde où il obtient de bons résultats. Mais Stephan a toujours été conscient de l’importance d’établir une base solide pour un avenir professionnel en dehors du sport. Ainsi, en 2006, il est l’un des 26 premiers athlètes à s’inscrire pour une formation baccalauréat spécialement destinée aux athlètes d’élite à l’Université des sciences appliquées d’Ansbach. Après seulement deux semestres, Stephan planifie déjà un stage pour acquérir une première expérience professionnelle. Sa carrière sportive ne lui laissait auparavant que peu de temps pour acquérir une expérience concrète sur le marché du travail. Cela le pousse à prendre contact avec Adecco pour bénéficier du programme de suivi de carrière des athlètes du CIO.

Lors d’une série de consultations, Janine Bischoff, responsable du programme, suit Stephan durant tout le processus de candidature. L’athlète choisit finalement une entreprise renommée dans la fabrication d'articles de sport comme employeur. Grâce à un accompagnement ciblé, son entretien est réussi et, en septembre 2007, il commence un stage de sept mois dans cette entreprise. À l’issue de ce stage, Stephan a la possibilité de continuer à travailler dans l’entreprise à raison de 30 heures par semaine au sein du département chargé du commerce olympique. En juillet 2008, il est également accepté au sein d'un programme spécifique de l'entreprise pour un poste temporaire jusqu’en août 2009. Parallèlement, il termine ses études. Lorsqu’il voit une offre d’emploi chez cette même entreprise pour un poste d’assistant chef de produit au département marketing, Stephan prend à nouveau contact avec Adecco. Sa coopération avec ses collègues américains au sein du programme de suivi de carrière des athlètes du CIO lui apportent le soutien qui lui est nécessaire durant tout le processus de candidature en anglais, lequel comporte trois séries d’entretiens. Pour Stephan, la transition entre le sport d’élite et le monde du travail s’est faite mieux qu’il ne pouvait l’espérer.

"Les derniers mois ont été très stressants. J’espérais vraiment avoir une offre de cette entreprise où j'avais fait mon stage. À présent, je n’en reviens toujours pas de la chance que j’ai eue de décrocher un poste permanent dans le marketing tout de suite après mes études. Le programme de suivi de carrière des athlètes du CIO m’a énormément aidé. Je me souviens encore de ma toute première candidature. Sans l’accompagnement du programme, je n’aurais jamais décroché un si bon poste”.

back to top En