skip to content
Date
14 oct. 1964
Tags
Tokyo 1964, Natation, États-Unis d'Amérique
Tokyo 1964

Star malgré lui, Schollander réalise une première avec quatre titres

Natation

Ces dernières années nous nous sommes faits à l’idée qu’un nageur pouvait être multiple médaillé d’or, mais cela n’a pas toujours été le cas. En 1964, le nageur américain Don Schollander fut le premier athlète olympique à s’octroyer quatre médailles d’or lors d’une seule et même édition des Jeux, une prouesse d’autant plus éclatante que les victoires étaient assorties de trois records du monde et d’un record olympique. Et cela, alors qu’il avait échoué dans sa discipline favorite.

Don avait appris à nager avec son oncle qui dirigeait un club de natation. Au lycée, il voulait pratiquer le football américain mais, jugé trop petit, il se tourna vers la natation. Son talent dans cette discipline était évident et, en 1962, il remporta trois épreuves de nage libre aux championnats des États-Unis. Sa sélection dans l’équipe olympique était assurée mais, malheureusement, la discipline dans laquelle il excellait, le 200 m nage libre, ne figurait pas au programme de Tokyo. Il fut malgré tout sélectionné pour les 100 m, 400 m et relais 4x100 m et 4x200 m.

Au 100 m tout d’abord, Don prit la tête peu après son virage, mettant fin à la détermination du Britannique Bobby McGregor de rafler l’or et un record olympique. Puis, dernier relayeur au relais 4x100 m, il profita de sa confortable avance pour offrir à son équipe un nouveau record mondial.

Dans la troisième de ses quatre finales, le 400 m, Don, fort de son excellence au 200 m, menait à mi-distance et, si ses adversaires s’attendaient à ce qu’il perde de la vitesse, ils durent être déçus. La victoire lui fut acquise avec une avance de plus de deux secondes et demie alors qu’il pulvérisait son propre record du monde. Si cette victoire semblait avoir été facile, le triomphe de son équipe au 4x200 m fut encore plus aisé. Les États-Unis avaient tellement confiance dans cette épreuve qu’ils avaient fait appel à l’équipe de réserve pour se qualifier et, malgré cela, avaient fait le meilleur temps. Dans la finale où Don était de nouveau le dernier relayeur, ils anéantirent le record mondial, devenant la première équipe à couvrir la distance en moins de huit minutes et à terminer la course avec une avance de plus de sept secondes sur l’Allemagne qui, elle, était deuxième.

C’était la première fois qu’un Américain était quadruple médaillé d’or depuis Jesse Owens en 1936. Don fut également le seul quadruple vainqueur des Jeux de 1964. De retour dans son pays, il fut acclamé comme l’athlète américain de l’année et devint une star malgré lui. N’aimant pas être en vue, il se retira après les Jeux de 1968 au cours desquels il s’adjugea l’or et l’argent, déclarant qu’il en avait assez de l’eau et qu’il ne prendrait ni bain ni douche dans les deux années à venir !

back to top En