skip to content
Date
03 mai 2007
Tags
Vancouver 2010 , Actu CIO

SportAccord 2007 : héritage et Jeux Olympiques


S'exprimant au Congrès SportAccord 2007 à Beijing la semaine dernière, le directeur exécutif adjoint du CIO pour les Jeux Olympiques, Christophe Dubi, s'est penché sur la question de l'héritage et la façon dont le Mouvement olympique, lors de la procédure d'organisation et du déroulement des Jeux notamment, encourage la "durabilité" dans un certain nombre de domaines. Que ce soit sur le plan sportif, environnemental, social ou économique, les Jeux sont à même de générer des bienfaits durables pour les villes hôtes.
 
COJO actuels
Cet accent mis sur l'héritage est déjà perceptible chez les COJO actuels – Beijing, Vancouver et Londres. Ainsi à Beijing, grâce aux initiatives prises dans le domaine de l'environnement par le comité d'organisation et les autorités locales, de nombreux espaces verts ont été plantés, les normes en matière d'eau potable ont été améliorées, les grandes industries polluantes quittent la ville et de nouvelles usines plus propres sont construites. Ces mesures, qui font partie d'un programme bien plus vaste, améliorent déjà la qualité de vie de la population et continueront de porter leurs fruits bien après les Jeux. Il en va de même pour Vancouver et Londres, où des projets de développement durables sont en cours d'adoption afin que les Jeux laissent l'héritage le plus bénéfique possible.
 
Ressources olympiques
L'héritage est un sujet important pour le Mouvement olympique. Aujourd’hui, les villes désireuses d'accueillir les Jeux comme celles qui ont déjà été élues villes hôtes peuvent  obtenir des informations et tirer les leçons du passé en s'appuyant sur différents supports olympiques, notamment : la Charte olympique, la Procédure de candidature et questionnaire, l'Agenda 21 du Mouvement olympique, le Contrat ville hôte, les manuels techniques et les nombreuses informations contenues dans le programme de gestion des connaissances sur les Jeux Olympiques (OGKM). Poursuivant ses recherches, le CIO continuera d'investir dans les études de cas et de développer d'autres outils qui permettront au Mouvement olympique de rester sur le devant de la scène dans ce domaine d'importance.
 
back to top