skip to content
Date
11 mai 2005
Tags
Actu CIO

Sport - Médias - Éthique


Diverses personnalités du monde du sport et des médias se sont réunies hier au Musée Olympique afin de débattre du thème « Performance à tout prix, dopage, "sports business" et médias : comment garantir un sport propre ? ».



Le sport comme facteur d’identité sociale
Organisée par la commission suisse pour l’Unesco, et en collaboration avec plusieurs associations de presse suisses, cette journée a débuté par le discours du président du CIO, Jacques Rogge, qui a ensuite répondu aux nombreuses questions de l'auditoire. Au cours de son allocution, le président a rappelé l’importance des valeurs véhiculées par le sport et les efforts déployés par le CIO face aux dangers tels que le dopage, la corruption, ou encore le racisme et la violence. « Le sport est un magnifique outil d’éducation de la jeunesse, d’intégration des minorités, c’est un facteur d’identité sociale et le CIO continuera à faire tout ce qui est en son pouvoir pour promouvoir les valeurs du sport » a-t-il ajouté.




" Gagner sans tricher "
Le colloque s’est poursuivi avec deux tables rondes : " Gagner sans tricher " et " L’argent du sport – bien ou mal ? ". Des athlètes suisses, des journalistes de la télévision et de la presse écrite, ainsi que des représentants d’entreprises liées au sport, ont échangé leurs idées sur le rôle et la responsabilité des médias face à l’éthique dans le sport : d’un côté les médias ont permis de populariser le sport et l’esprit sportif dans la société, de l’autre cette médiatisation accrue contribuerait à encourager le dopage et le mercantilisme en développant le côté spectaculaire du sport.




Le sport pour tous
Adolf Ogi, conseiller spécial du secrétaire général des Nations Unies pour le sport au service de la paix, a conclu la journée par un discours sur le thème du sport pour tous.
Tags Actu CIO
back to top