skip to content
Getty Images

Sophia Goggia contrecarre deux fois Lindsey Vonn lors des épreuves test de PyeongChang 2018

Les meilleures skieuses alpines mondiales se sont pour la plupart retrouvées ce week-end au complexe de Jeongseon en République de Corée, afin de tester les installations de PyeongChang 2018, dans le cadre d’une descente et d’un super-G de la Coupe du Monde FIS de Ski Alpin.

L’Italienne Sophia Goggia a volé la vedette, non pas une, mais deux fois à l’Américaine Lindsey Vonn, en décrochant les deux premières victoires de sa carrière en Coupe du Monde. Le podium des deux courses a d’ailleurs été identique, la Slovène Ilka Stuhec prenant à chaque fois la troisième place.

© Getty Images

Lors de la descente disputée sous un ciel d’azur le 4 mars, Sophia Goggia, 24 ans, a réalisé un parcours quasiment sans faute pour coiffer de sept centièmes de seconde Lindsey Vonn, qui s’était pourtant montrée la plus rapide dans les deux descentes d’entraînement.

Lindsey Vonn © Getty Images

« Cette victoire a beaucoup d’importance pour moi », a indiqué l’Italienne, en superforme durant toute la saison. « J’ai essayé d’attaquer aussi fort que possible. Je me suis vraiment concentrée sur moi-même et c’est tout. »

Dans le même temps, Lindsey Vonn, l’un des phares de la scène alpine féminine, a pris sa défaite avec philosophie, dans ce qui n’était que sa quatrième course depuis son retour après sa fracture du bras en novembre.

« Je sais que j’ai une certaine marge de progression, mais le mieux c’est que j’en garde sous les spatules en perspective des Jeux Olympiques », a déclaré l’Américaine qui est ambassadrice officielle de PyeongChang 2018. « Il est clair que j’aurais aimé gagner aujourd’hui, mais j’étais déjà deuxième à Vancouver lors des épreuves tests préolympiques. Alors si cela doit préfigurer de ce qui se passera l’année prochaine, je signe tout de suite… J’ai skié aussi vite que j’ai pu et je n’ai aucun regret. »

© Getty Images

Le lendemain, Sophia Goggia a de nouveau relégué Lindsey Vonn à la deuxième place du super-G, en la devançant cette fois de quatre centièmes. Ilka Stuhec a quant à elle réédité sa troisième place de la descente en terminant à 53 centièmes de la gagnante.

Résultat, la Slovène a pris la tête du classement général du super-G devant Tina Weirather, la skieuse du Liechtenstein, candidate elle aussi au petit globe de cristal.

Lindsey Vonn en a profité pour dire que le fait de terminer à nouveau deuxième en deux jours lui donnait « simplement encore plus faim pour les Jeux Olympiques de l’an prochain ».
back to top En