skip to content
PyeongChang 2018
Date
10 janv. 2017
Tags
PyeongChang 2018 , Actualités Olympiques

Soohorang, la mascotte de PyeongChang 2018, connaît déjà un franc succès

Dévoilé en juin dernier, Soohorang, le tigre blanc qui fera office de mascotte officielle des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, a déjà connu un énorme succès dans sa République de Corée natale et au-delà. Jusque-là, sa mission lui a permis d’arpenter son pays natal en long et en large, et même d’effectuer une incursion à l’étranger pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro.

Le tigre en général, et le tigre blanc en particulier, est étroitement associé à la mythologie et à la culture coréennes. Le tigre est un personnage familier des contes populaires coréens dans lesquels il est symbole de confiance, de force et de protection, tandis que le tigre blanc est considéré comme un animal sacré et comme le gardien de la République de Corée.

Ces considérations se reflètent dans le nom de la mascotte de PyeongChang 2018. En coréen, Sooho signifie « protection », alors que Rang est dérivé du mot coréen ho-rang-i, qui veut dire tigre. C’est aussi une allusion à Jeong-seon A-ri-rang, titre d’une grande chanson folklorique traditionnelle de la province de Gangwon où auront lieu les Jeux. En outre, et de toute évidence, le fait que Soohorang soit blanc en fait un choix idéal pour une mascotte olympique d’hiver. Mais la signification symbolique du tigre va bien au-delà de la couleur blanche comme neige de sa fourrure. Il ne faut en effet pas minimiser l’importance du tigre chez les Coréens.


 

MEET “SOOHORANG,” THE MASCOT FOR PYEONGCHANG 2018 PyeongChang 2018


De nombreux observateurs locaux considèrent que la péninsule coréenne ressemble à la forme du félin. Mais le tigre blanc est également symbole de force et de confiance. C’est pourquoi une partie de la mission dévolue à Soohorang sera d’offrir sa protection à tous les athlètes et spectateurs des Jeux d’hiver 2018.

PyeongChang 2018 PyeongChang 2018


Soohorang est en réalité le deuxième tigre à servir de mascotte olympique en République de Corée. Lors des Jeux Olympiques de 1988, qui ont eu lieu à Séoul, la mascotte officielle s’appelait Hodori, un tigre orange de Sibérie.

En 2018, Soohorang sera accompagné par Bandabi, un ours blanc d’Asie, qui servira de mascotte aux Jeux Paralympiques d’hiver de 2018.

« Les mascottes ont été conçues pour incarner la volonté collective d’organiser avec succès les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2018, et des experts dans divers domaines ont contribué à ce processus, dit Lee Hee-beom, le président du POCOG. Ces mascottes vont être désormais le fer de lance de nos campagnes de communication et de marketing. Après le pas en avant important effectué aujourd’hui, le POCOG va profiter de cet élan pour obtenir davantage de soutien et d’enthousiasme du public pour les Jeux. »


back to top En