skip to content
Getty Images
Date
20 mai 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Rugby

Sonny Bill Williams : tout pour les Jeux Olympiques !


Superstar du rugby mondial, double champion du monde à XV en 2011 et en 2015 avec les All Blacks, Sonny Bill Williams s’est fixé un nouveau défi : disputer les Jeux Olympiques de Rio avec l’équipe néo-zélandaise à sept. Son rêve est sur le point de se réaliser, pour aller viser les honneurs sur la pelouse de Deodoro cet été !

C’est peut-être la plus belle action de la finale de la huitième Coupe du monde de rugby à XV disputée le 31 octobre 2015 devant les 80.000 spectateurs du stade de Twickenham à Londres entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie. Entré au jeu au centre à la 40e minute, Sonny Bill Williams délivre quelques instants plus tard une merveille de passe après contact (« Offload ») lobée, ceinturé par trois défenseurs australiens, à destination de son coéquipier Ma’a Nonu, qui s’infiltre dans l’intervalle ainsi créé et file à l’essai pour donner un avantage de 18 points aux All Blacks (21-3).

Getty Images

C’est peut-être un des moments les plus émouvants de cette glorieuse journée pour le rugby néo-zélandais : après la victoire 34-17, alors que les « All Blacks » fêtent sur le terrain leur deuxième succès consécutif dans la compétition planétaire, Sonny Bill Williams voit un jeune garçon se précipiter sur la pelouse avant d’être plaqué au sol par un stadier. Il intervient, prend le garçon dans ses bras et lui offre sa médaille d’or. L’image fait instantanément le tour du monde. Le Lendemain, ce geste est salué par le World Rugby lors de la remise des récompenses, et une nouvelle médaille d’or est symboliquement remise à Sonny Bill.

Getty Images

Fantastique joueur à XV, déjà double champion du monde (il a aussi participé au triomphe des All Blacks en 2011 à domicile), international à XIII (élu meilleur joueur mondial de l’année 2013), mondialement réputé pour la qualité de ses passes après contact, boxeur à ses heures (il a disputé six combats professionnels en poids lourds pour six victoires et un titre de champion de Nouvelle-Zélande en 2012) « SBW » s’est désormais fixé un nouveau défi : les Jeux Olympiques !

Sonny et Niall : objectif podium olympique pour la fratrie Williams !

En expliquant : « Les meilleurs sportifs au monde ont toujours été des olympiens. Usain Bolt, Muhammad Ali… la liste est longue. C’est juste une fabuleuse opportunité de devenir l’un entre eux ! », Sonny Bill Williams a rejoint l’équipe nationale à sept au début 2016. La superstar du rugby mondial a été accueillie à bras ouvert dans la formation qui défendra ses chances aux Jeux Olympiques de Rio. « Il est extraordinaire. Il est contagieux. Les autres joueurs l’idolâtrent et le suivent. Tout ce qu’il fait est d’un grand professionnalisme », dit l’entraîneur du « squad » All Black, Gordon Tietjens.

Depuis lors, SBW participe aux « Sevens World Series » à travers le monde, progressant à grand pas dans ce nouvel environnement en restant très humble. « Le plaisir c’est de me retrouver dans un monde où, même si je ne suis qu’un débutant, tout le monde chercher à m’aider ». Tournoi après tournoi, il fait valoir sa technique, sa puissance, et réalise plusieurs actions décisives.

Getty Images

Mi-Avril, après la finale du tournoi de Hong Kong perdue face au Fidji, SBW remarque « pour moi, il s’agit avant tout d’être en harmonie avec l’équipe. C’est elle qui vient en premier. Je suis juste préoccupé d’avoir le respect de mes coéquipiers et de savoir si mes entraîneurs pensent que je me trouve sur le bon chemin ». Il ajoute : « Je crois que si je continue à travailler dur, si je reste en bonne santé, si je ne me blesse pas, je pourrai répondre présent à Rio. J’adore le sept. J’adore le challenge, je m’éclate et je suis satisfait de la façon dont je joue et d’où j’en suis à ce point ».

« SBW » estime que les favoris du tournoi olympique sont les Fidji, champions en titre des Sevens World Series et à nouveaux leaders du classement de la saison 2016. « Ils jouent autrement que toutes les autres équipes du circuit. C’est leur sport national. C’est un gros défi, mais c’est en même temps très excitant de pouvoir affronter les meilleurs joueurs du monde en rugby à sept ».

A Rio, il pourrait bien y a voir deux Williams sur les terrains de Deodoro. Niall WIlliams, la soeur de Sonny Bill, a elle aussi intégré, côté féminin, l’équipe néo-zélandaise à sept. Ils pourraient bien sûr tous deux monter sur le podium. C’est en tout cas ce que tout le peuple de l’île des Antipodes attend !

back to top En