skip to content

Snyder et Ramonov, derniers médaillés d’or en lutte de Rio 2016

L’Américain Kyle Snyder a battu l’Azéri Khetag Goziumov pour remporter la médaille d’or des 97 kg hommes en lutte libre, tandis que chez les 65 kg, le titre est revenu au Russe Soslan Romanov, vainqueur d’un autre Azéri, Toghrul Asgarov.

Snyder a décroché le titre des 97 kg grâce à une victoire au forceps 2-1 sur son adversaire azéri. Le Roumain Albert Saritov et l’Ouzbek Magomed Ibragimov ont gagné tous deux la médaille de bronze.

Getty Images

« Je suis vraiment content d’avoir pu concourir, a déclaré un Snyder aux anges. Toute ma famille est là, ainsi que de nombreux amis et proches, et c’est donc une occasion incroyable. Goziumov m’a battu il y a un mois, alors quand on peut faire mieux, c’est toujours bon. »

Goziumov a reconnu pour sa part qu’il avait été dominé par l’homme le plus fort du moment. « C’était très difficile, a indiqué le lutteur azéri. L’Américain était trop fort. Je voulais gagner, mais aujourd’hui, c’était lui le plus fort. »

Getty Images

Ibragimov, l’un des deux médaillés de bronze, était quant à lui ravi d’avoir pris place sur le podium. « C’est une médaille olympique, elle a beaucoup de valeur. Beaucoup de garçons ont perdu dans les premiers tours, mais moi, j’ai réussi à obtenir le bronze. Seuls les meilleurs athlètes se qualifient pour les Jeux, alors être présent sur le podium, c’est super. »

Ramonov dans un fauteuil chez les 65 kg

En finale des 65 kg hommes, le Russe Soslan Ramonov a battu le tenant du titre, l’Azéri Toghrul Asgarov, par supériorité technique, 11-0. Les médailles de bronze sont revenues à l’Ouzbek Ikhtiyor Navruzov et à l’Italien Frank Marquez.

Getty Images

Ramonov a toutefois indiqué que le score de la finale suggère une victoire beaucoup plus facile qu’elle ne l’a été. « Asgarov est en réalité très fort. Le plus important, c’est de rester concentré comme il faut et tout s’enchaîne ensuite », a-t-il expliqué.

Il a également révélé qu’il s’était conditionné avant la finale en regardant des photos de sa famille. « Pour me concentrer, j’aime parcourir des photos sur mon téléphone. Ça me distrait et ça me met tout de suite dans un autre état d’esprit. Ma famille est super ! »

Getty Images

Asgarov a été ravi pour sa part de monter sur le podium pour la deuxième fois en autant de participations aux Jeux et il a estimé que la fatigue consécutive à une demi-finale difficile avait joué un rôle en l’empêchant de remporter une deuxième médaille d’or.

« Je suis content d’avoir gagné une médaille. Ce sont mes deuxièmes Jeux Olympiques et c’est bon d’avoir remporté une nouvelle médaille. Je voulais bien sûr vraiment gagner la finale, mais les efforts que j’ai fournis dans une demi-finale difficile ont pesé dans la balance. »

back to top En