skip to content
Date
19 janv. 2012
Tags
Innsbruck 2012 , JOJ

Slalom géant : Clara Direz savoure le moment de sa vie


La Française Clara Direz a qualifié sa journée d’« énorme » après avoir décroché mercredi la médaille d’or à l’issue de l’épreuve féminine de slalom géant aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver de 2012 à Innsbruck.

La médaillée d’or a terminé sur un temps total d’1’56’’13. Estelle Alphand (France) a quant à elle remporté la médaille d’argent pour un temps de 1’56’’34, tandis que la Suisse Jasmina Suter s’est assurée le bronze avec un chrono de 1’56’’45.

Clara Direz a déclaré que sa victoire inattendue, combinée à l’excitation de participer aux Jeux d’Innsbruck 2012 a été l’un des plus beaux moments de sa vie.

« Aujourd’hui, j’ai vécu une expérience extraordinaire et j’y penserai toujours comme la plus belle chose que j’ai accomplie dans ma vie », a-t-elle confié.

Cette épreuve n’a pas été simple et Clara Direz avait peur de ne pas pouvoir de garder son calme en attendant la seconde course.

« Au début de la seconde manche, j’étais stressée », a-tell expliqué. J’avais l’impression de ne pas avoir bien skié. J’ai été surprise quand j’ai vu mon temps en franchissant la ligne d’arrivée. »

Clara Direz et Estelle Alphand se sont classées respectivement troisième et quatrième à la fin de la première course. Les deux skieuses ont du faire face à la pression de faire partie du top cinq après la première manche, le podium à portée de main.

« C’était difficile pour moi car je ne pensais pas avoir très bien skié dans la première course », a commenté Estelle Alphand. « J’étais légèrement stressée, alors j’ai focalisé mon esprit sur la seconde manche. Je suis contente d’avoir décroché l’argent. »

Les deux Françaises sont toutes deux originaires d’Albertville, en France, et fréquentent le même lycée. Elles ont contribué à toutes les médailles décrochées par la France en ski alpin, tant lors des compétitions individuelles et que par équipes.

C’était la troisième médaille pour Estelle Alphand qui a également remporté l’épreuve féminine de super G le 14 janvier et permis à l’équipe française de gagner le bronze lors de l’épreuve de relais parallèle par équipe.

Estelle Alphand a néanmoins indiqué que gagner n’était pas la chose la plus importante dans ces Jeux.

« Les Jeux sont vraiment une super expérience, parce qu’on fait des rencontres, on découvre de nouvelles cultures », a-t-elle expliqué. « C’est une expérience qui restera gravée à vie. »

back to top