skip to content
Getty Images
PyeongChang 2018

Skiathlon : Simen Hegstad Krueger surgit pour emmener un triplé norvégien !

Le vainqueur du skiathlon 30 km hommes est Norvégien, mais ce n'est pas celui que l'on attendait. Pourtant victime d'une lourde chute dans le premier kilomètre, bâton cassé, Simen Hegstad Krueger a dynamité la course dans le dernier tour, s'est échappé et a passé la ligne d'arrivée détaché devant ses compatriotes Martin Johnsrud Sundby et Hans Christer Hollund.

Alors que l'on attendait plutôt le tenant du titre suisse Dario Cologna, ou le nouveau phénomène norvégien de 21 ans Johannes Johannes Høsflot Klaebo, qui aurait parié sur les chances de son compatriote Simen Hegstad Krueger ? Surtout en considérant sa chute après quelques hectomètres dans la partie en style classique, occasionnant un bâton cassé, et un retard de près de 40 secondes sur la tête de la course !

C'est le Finlandais Ilvo Niskanen qui emmène le peloton et tente de dynamiter la course dans le vent et le froid sur le circuit d'Alpensia. Mais à l'approche du passage au stand pour changement de skis, son rythme baisse, et c'est un groupe de 18 coureurs comptant les principaux favoris dont Krueger, qui repart à l'avant pour les 15 kilomètres en style libre.

A quatre kilomètres du but, dans le dernier tour, Krueger, plein de fraîcheur, porte une attaque tranchante, personne ne répond. Il s'échappe et creuse rapidement un écart irrattrapable. Klaebo et Cologna perdent pied, et ce sont Sundby et Hollund qui se lancent à la chasse de leur compatriote. Krueger passe la ligne d'arrivée avec un grand sourire, comme étonné de son immense performance, Sundby prend le meilleur sur Holund pour finir à 8 secondes. C'est la première victoire.... Et le premier triplé norvégien sur la distance, inscrite au programme des Jeux Olympiques à Turin en 2006 (alors sous le nom de "poursuite 30 km")

Getty Images

L'athlète olympique de Russie champion du monde junior Denis Spitsov, qui était tombé au départ avec Krueger et avait lui aussi cassé un bâton, prend une méritoire 4e place à 12 secondes du vainqueur, devant le Français Maurice Manificat à 15 secondes, alors que Dario Cologna se classe 6e, que le Britannique Andrew Musgrave obtient le meilleur résultat de son pays en ski de fond en terminant 7e, et que Klaebo, ultra dominateur en Coupe du monde cet hiver, se contente de la 10e place.

Chalotte Kalla inspire Simen Hegstad Krueger

"C'est un sentiment indescriptible", déclare à chaud le nouveau champion olympique de 24 ans qui disputait là sa toute première course olympique, "C'est une merveilleuse journée, mais je l'ai démarrée de la pire des façons avec cette chute après 100 m et ce bâton cassé. J'étais bon dernier, il me fallait donc redémarrer ma course, et changer mes plans pour rattraper les gars devant. Quand je l'ai fait, je me suis dit "Ok prends un tour, deux tours, trois tours, mets-toi dans le coup et essaye quelque chose dans la dernière boucle".

"Je savais que ma chance était de démarrer tôt, d'essayer de surprendre le groupe de tête. J'ai su que c'était possible de s'échapper avant l'emballage final en voyant Charlotte Kalla le faire dans la course féminine hier, Quand j'ai pris ces mètres d'écart, je me suis dit, 'allons-y !". Puis je me suis retourné et il n'y avait plus personne. J'ai pensé "Qu'est-ce qui se passe ?" Et, "ne regarde pas en arrière !". Je n'avais plus qu'à pousser encore jusqu'à la ligne d'arrivée."

Getty Images

Martin Johnsrud Sundby, qui remporte ici sa troisième médaille olympique, mais toujours pas en or, ne cache pas sa satisfaction. "Je ne peux presque pas croire que nous venons de réussir ça. Je suis fier de notre équipe, et je suis fier de moi. Aujourd'hui, c'était un effort collectif. Nous avons appliqué notre tactique à 100 % ! C'est génial avec ces gars. Nous vivons ensemble à Oslo, nous nous entraînons ensemble. Tous les trois originaires de la plus grande ville de Norvège, nous venons ici et nous réalisons un triplé. C'est fantastique ! Les Norvégiens attendent des médailles en ski de fond et nous sommes capables de répondre présent. Fabuleux !"

back to top En