skip to content
Date
27 févr. 1988
Tags
Calgary 1988 , Ski de fond , Suède , Actu CIO

Ski de fond - Le chant du cygne en or de Gunde Svan

Le skieur de fond suédois Gunde Svan est arrivé à Calgary comme l’un des plus grands spécialistes de sports d’hiver de sa génération. Quatre ans plus tôt, il a débuté brillamment sur la scène olympique en retournant chez lui avec deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze, gagnant ainsi de surcroît le titre honorifique de meilleur représentant mondial du ski de fond de sa génération. Sera-t-il aussi dominateur à Calgary ? C’est la question que tout le monde se pose, et dont les premiers éléments de réponse sont de modestes 13e et 10e places, respectivement dans le 15 km et le 30 km. Mais dans le 50 km, épreuve dont il est le vice-champion olympique en titre, il retrouve sa flamme olympique.


Il a affaire à forte opposition en la personne de l’Italien Maurilio De Zolt, champion du monde en titre. Le premier chrono de référence a été établi par le Suisse Andi Grünenfelder et De Zolt et Svan figurent parmi les derniers concurrents à s’élancer. L’Italien est à la peine et se fait distancer lors des premiers chronos intermédiaires, mais il finit par refaire son retard sur Grünenfelder à 10 km de l’arrivée.

C’est alors que Svan entre en scène. Après 15 km de course, il a 40 secondes d’avance sur le peloton et une minute complète sur De Zolt. Il ne faiblit pas et l’écart continue à se creuser. Au troisième chrono intermédiaire, Svan a porté maintenant son avance à près d’une minute et demie, ce qui lui permet de s’offrir le luxe de lever un peu les spatules lors des derniers 10 km. Il n’en conserve pas moins une marge victorieuse de 1’05’’5 sur De Zolt à l’arrivée, tandis que Grünenfelder hérite de la médaille de bronze.

Svan ajoute ensuite une nouvelle médaille d’or à sa collection, avec ses comparses de l’équipe suédoise du 4 x 10 km. Malgré son âge relativement jeune - il n’a que 26 ans - on ne le reverra plus sur la scène olympique. Sextuple champion du monde durant sa carrière, il troquera ses skis contre un volant de pilote de rallye et s’essaiera plus tard à la comédie, avant de devenir animateur d’un jeu télévisé.                                                    

back to top En