skip to content
2015 Getty Images
Date
12 juil. 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Tir à l'arc

Sjef Van Den Berg, un jeune archer néerlandais à suivre à Rio !


En pleine ascension, qualifié en individuel et par équipes pour les Jeux de Rio, Sjef Van Den Berg aura sa carte à jouer, pour embellir le palmarès du tir à l’arc néerlandais à ce jour constitué d’une seule médaille de bronze. 

Depuis 1900, l’histoire du tir à l’arc aux Jeux Olympiques a connu beaucoup de soubresauts. Après six épreuves à distance variable à Paris lors des deuxièmes Jeux de l’ère moderne, puis dix à Anvers en 1920 avec un nombre réduit de pays participants, la discipline a disparu du programme durant 52 ans, jusqu’aux Jeux de Munich en 1972 avec deux épreuves individuelles hommes et femmes à 70m. Les compétitions par équipes sont apparues à Séoul en 1988.


A Londres en 2012, le format des compétitions a été profondément modifié. Les archers s’affrontent désormais par sets comme au tennis ou au volleyball. En individuel, les concurrents disputent en duel les éliminatoires sur 3 sets de 6 flèches, et en phase finale sur 5 sets de 3 flèches. Chaque set remporté apporte deux points (ou un chacun en cas d’égalité) et le premier à atteindre six points élimine son adversaire. Même format dans la compétition par équipes avec trois athlètes dans chaque formation. Chacun dispose de deux flèches, et les six tirs d’une équipe doivent être effectués dans le temps imparti de 2 minutes.
Getty Images
« Mon jeu, ma passion, ma vie »    

« Le tir à l’arc, c’est mon jeu, ma passion, ma vie. C’est pourquoi je me concentre sur mes objectifs et je m’entraîne dur. Et quand je m’amuse, je suis heureux. Plus je le suis, meilleurs sont mes résultats », dit le jeune archer néerlandais Sjef Van Den Berg, né le 14 avril 1995 à Heeswijk-Dinther dans le Nord-Brabant. Il est aujourd’hui 3e au classement mondial derrière les sud-coréens Kim Woojin et Ku Bonchan, et le leader de l’équipe « Oranje » qui a obtenu sa qualification olympique lors des Mondiaux 2015 à Copenhague (Danemark) et qui sera la première formation néerlandaise à défendre ses chances aux Jeux après une absence de douze ans. Depuis le retour du tir à l’arc au programme olympique en 1972, les Pays-Bas n’ont gagné qu’une seule médaille, le bronze pour Wieste Van Alten dans la compétition masculine à Sydney en 2000. Les choses pourraient bien évoluer dans le Sambodrome de Rio !

Sjef se met au tir à l’arc à l’âge de 4 ans et fait ses débuts internationaux en 2010. « J’ai regardé des matches sur internet depuis que je suis tout petit, et j’ai toujours vu les professionnels aligner les 10 comme si cela n’avait pas d’importance »  a-t-il raconté. Mais il faut attendre 2015 pour le voir exploser au plus haut niveau mondial. En juin il atteint la finale des Jeux Européens de Bakou où il s’incline face à l’Espagnol Miguel Alvarino Gomez. Cette médaille d’argent s’accompagne du bronze par équipes avec Mitch Dielemans et Rick Van der Ven, et c’est d’ailleurs cette formation que l’on verra en action à Rio.

Getty Images
« Le Sambodrome, un lieu de compétition magnifique ! »

 « Participer aux premiers Jeux Européens a été un privilège, c’est le moins que l’on puisse dire. Je n’oublierai jamais un seul de ces matches. Mais mon meilleur souvenir de Bakou, c’est à quel point nous nous sommes amusés en tant qu’équipe. L’atmosphère était géniale, et nous avons pris un énorme plaisir », a dit Sjef, ajoutant : « La première fois que je me suis vraiment senti acteur du circuit international, c’était lors de mon premier match à Bakou. »

Deux mois plus tard, Sjef brille à nouveau lors de la compétition pré-olympique disputée dans le Sambodrome de Rio. Il élimine le champion olympique par équipes 2012 Mauro Nespoli en quarts de finale puis l’Indien Jayant Talukdar en cinq sets en demi-finale, avant d’affronter le N°1 mondial coréen Kim Woojin pour la victoire finale, et lui donner du fil à retordre, Kim l’emportant d’un point au 5e set. « C’est un magnifique site de compétition et c’est un grand honneur de concourir dans la maison du Carnaval, un lieu si iconique pour tour les Brésiliens. L’épreuve a été superbe, vraiment très bien organisée », dira-t-il.

En 2016, Sjef, 21 ans, continue sa progression vers de possibles exploits à Rio. Il remporte l’étape de Coupe du Monde disputée à Shanghai et se qualifie pour la première fois parmi les huit archers qui disputeront la finale de la « World Cup » à Copenhague en septembre prochain. Mais avant cela… « Mon objectif personnel n’était pas seulement d’atteindre les Jeux Olympiques, mais surtout d’y tirer bien. Et aussi longtemps que je le ferai, tout ira pour le mieux ». Qui sait si un grand bonheur n’est pas au bout des flèches de Sjef Van Den Berg, les 6 août (compétition par équipes) et 12 août (phase éliminatoire individuelles à partir des quarts de finale) prochains ?

back to top En