skip to content
Sixten Jernberg IOC / United Archives
Date
08 févr. 1964
Tags
Innsbruck 1964 , Actu CIO , Ski de fond , Suède

Sixten Jernberg conclut avec deux médailles d’or


Au moment de fêter ses 35 ans, le fondeur suédois Sixten Jernberg dispute ses troisièmes Jeux d’hiver à Innsbruck. Sa collection de médailles compte déjà six podiums : à Cortina d’Ampezzo en 1956, il est médaillé dans toutes les épreuves au programme : en or sur 50 km, en argent sur 15 km et 30 km, et en bronze avec la Suède à l’arrivée du relais 4 x 10 km ; à Squaw Valley en 1960, il remporte le 30 km et prend la médaille d’argent du 15 km.

Par la suite, il est champion du monde du 50 km et du relais 4 x 10 km à Zakopane (Pologne) en 1962 et totalise donc également six médailles planétaires depuis 1954 dont quatre titres.

Meilleur spécialiste des longues distances de son époque, l’ancien bûcheron et forgeron de Lima (Comté de Dalécarlie, centre-ouest de la Suède) va de nouveau faire des étincelles et embellir sa légende sur les pistes de Seefeld, où se déroulent les épreuves de ski de fond et de biathlon des IXes Jeux d’hiver.

Il commence par se classer 5e du 30 km le 30 janvier, avant de remporter 24 heures plus tard la médaille de bronze du 15 km. 22e partant, il reste un long moment en tête du classement avec un temps de 51’42’’2, jusqu’à ce que le Finlandais Eero Mäntyranta (50’54’’1) puis le Norvégien Harald Grönningen (51’34’’8) ne le délogent dans cet ordre. C’est la septième médaille olympique de Sixten Jernberg.

Golden Double For Cross Country Legend Jernberg Inside 01 IOC

Le 5 février, Sixten Jernberg retrouve les honneurs sur sa distance fétiche, le 50 km qu’il avait déjà remporté huit ans plus tôt, une course qui se déroule à la veille de son 35e anniversaire. Il va mener un parcours royal, en commençant plutôt doucement : aux 10 km et aux 25 km, il pointe à 21 secondes puis à 54 secondes du Finlandais Kalevi Hämäläinen qui mène le bal.

Passé la mi-course, le fondeur à la combinaison blanche immaculée augmente son allure et n’est plus qu’à 20 secondes d’Hämäläinen à la marque des 35 km. Par la suite, ce dernier s’effondre et termine à la 16e place, tandis que Jernberg continue à filer sur ses skis, passe la ligne d’arrivée en 2h43’52’’6 et, avec le dossard 41 sur le dos, il sait déjà que son troisième titre olympique est dans la poche. Au final, il devance son compatriote Assar Rönnlund de plus d’une minute et le médaillé de bronze finlandais Arto Tiainen de presque deux minutes.

Golden Double For Cross Country Legend Jernberg Inside 02 IOC

Sixten Jernberg remporte trois jours plus tard sa 9e et dernière médaille olympique, à l’arrivée du relais 4 x 10km. Elle est de couleur dorée. Il est le 2e relayeur de la formation suédoise, lancé par Karl-Ake Asph et suivi par Janne Stefansson, 4e à ce moment de la course. L’ultime relayeur de la Suède est Assar Rönnlund qui offre la victoire à son équipe en battant de 8 secondes à l’arrivée le double médaillé d’or finlandais Eero Mäntyranta.

Jernberg met un terme à sa carrière après ces Jeux. Il est décoré en 1965 du trophée Mohammed Taher par le CIO pour sa contribution au ski nordique. Ses 9 médailles olympiques vont constituer un record aux Jeux d’hiver durant 28 ans.

Golden Double For Cross Country Legend Jernberg Inside 03 IOC
back to top