skip to content

Six défenseurs de l'égalité des sexes remportent les Trophées du CIO "Femme et Sport" 2020

IOC

À l'occasion de la Journée internationale des femmes (8 mars), le Comité International Olympique (CIO) a annoncé aujourd'hui le nom des six lauréats des Trophées du CIO "Femme et Sport" 2020.

Les lauréats ont tous contribué de façon remarquable à développer, encourager et renforcer la participation des femmes et des jeunes filles dans le sport.

Les lauréats sont les suivants :

Lauréat du trophée mondial : Skateistan - une organisation à but non lucratif qui utilise le skateboard et l'éducation pour autonomiser les enfants, en particulier les jeunes filles.

Lauréate pour l'Afrique : Salima Souakri (Algérie)

Lauréate pour l'Amérique : Guylaine Demers (Canada)

Lauréate pour l'Asie : Kim Jin-Ho (République de Corée)

Lauréate pour l'Europe : Else Trangbæk (Danemark)

Lauréate pour l'Océanie : Kitty Chiller (Australie)

Commentant cette annonce, le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré :  "Félicitations aux six lauréats de l'édition 2020 des Trophées du CIO "Femme et Sport". Chaque projet est un engagement indéfectible afin de faire progresser l'égalité des sexes sur l'aire de compétition et en dehors. Chaque lauréat démontre le pouvoir du sport pour faire de l'égalité des sexes une réalité." Et de poursuivre : "Nous célébrons leur grande contribution en cette année où, pour la première fois, les Jeux Olympiques seront marqués par un équilibre entre les sexes, avec un nombre égal d'athlètes hommes et femmes en lice à Tokyo 2020."

Les six lauréats recevront leurs trophées lors d'une cérémonie organisée plus tard cette année.

Veuillez noter que des séquences filmées de qualité professionnelle de chaque lauréat sont d'ores et déjà disponibles via la Newsroom du CIO : http://iocnewsroom.com/.

Les lauréats ont été choisis parmi 30 candidats préalablement retenus par la commission des femmes dans le sport du CIO. La liste complète peut être consultée ici.

Lydia Nsekera, présidente de la commission des femmes dans le sport du CIO, a indiqué pour sa part : "Au cours des 20 dernières années, les Trophées du CIO "Femme et Sport" ont permis de mettre en lumière de vrais acteurs du changement et de démontrer le rôle important du sport comme outil contribuant à l'égalité des sexes. Choisir six lauréats parmi les candidatures de grande qualité que nous avons reçues n’a pas été chose facile et je suis très fière des personnes et organisations qui vont être récompensées."

Créés en 2000, les Trophées du CIO "Femme et Sport" célèbrent des modèles et des acteurs du changement œuvrant pour l'égalité des sexes. Six trophées sont décernés chaque année : un pour chacun des cinq continents et un au niveau mondial. Les lauréats qui, par leurs travaux et leurs différents projets, visent à promouvoir l'égalité des sexes bénéficient également de subventions qui leur permettent de poursuivre et élargir leur action.

Depuis 2000, 122 lauréats de 65 pays ont été récompensés à travers le monde.

Lauréat du trophée mondial : Skateistan

Fondée en 2008 à Kaboul (Afghanistan) et basée à Berlin (Allemagne), l'organisation Skateistan a mis sur pied plusieurs programmes qui ont profité à plus de 2 500 enfants âgés de 5 à 17 ans, programmes également menés au Cambodge et en Afrique du Sud.

L'organisation se sert du skateboard pour créer des environnements sûrs où les filles peuvent surmonter les difficultés et avoir accès au sport et à l'éducation.

Diffusé plus tôt cette année, le documentaire Learning to Skateboard in a Warzone (If You're a Girl), lequel suit les progrès d'un groupe de filles au sein de l'organisation Skateistan à Kaboul, a reçu le prix BAFTA du meilleur court-métrage (documentaire) et l'Oscar du meilleur court-métrage documentaire.

Lauréate pour l'Afrique : Salima Souakri (Algérie)

Quadruple olympienne en judo, Salima Souakri a été la première femme algérienne et arabe à participer à ce sport aux Jeux Olympiques. Elle a fait ses débuts à Barcelone en 1992, à l'âge de 17 ans. Malgré les difficultés et les obstacles auxquels elle a dû faire face, Salima Souakri s'est toujours battue pour l'égalité des sexes, même après s'être retirée de la compétition, en contribuant à promouvoir l'intégration des femmes dans toute l'Algérie et en encourageant les jeunes filles à pratiquer un sport.

Salima Souakri est devenue la première Algérienne à être nommée ambassadrice de bonne volonté de l'UNICEF. Elle est également membre du comité pour l'égalité des sexes de la Fédération internationale de judo.

Lauréate pour l'Amérique : Guylaine Demers (Canada)

Guylaine Demers est professeure et titulaire d'une chaire de recherche en études féminines à l'Université Laval à Québec (Canada). Elle est l'une des plus éminentes porte-paroles canadiennes de l'égalité des sexes dans le sport.

En 2015, elle a cofondé les Conversations femmes et sport – un symposium tenu à Québec et consacré à la recherche de solutions pour améliorer les expériences des filles et des femmes dans le système sportif canadien.

Elle est actuellement présidente d'Égale-Action (Association québécoise pour l'avancement des femmes dans le sport), coprésidente du groupe de travail de Sport Canada sur les filles et les femmes dans le sport, et présidente du groupe consultatif sur les filles et les femmes dans le sport du ministère fédéral des Sports.

Lauréate pour l'Asie : Kim Jin-Ho (République de Corée)

La médaillée olympique Kim Jin-Ho est une ancienne championne internationale de tir à l'arc actuellement professeure à l'Université nationale du sport de République de Corée et membre du conseil d'administration de l'Association sud-coréenne de tir à l'arc.

Elle a plaidé avec succès en faveur d'une représentation féminine accrue au sein des organes dirigeants nationaux, en tant que directrice de l'Association sportive féminine de République de Corée de 1990 à 1998 et membre de la commission sportive féminine du Comité National Olympique sud-coréen de 2009 à 2013. Elle a également fondé le conseil de Myeong-goong, lequel propose des cours de tir à l'arc gratuits et des bourses aux enfants, en particulier aux filles. Le CNO sud-coréen a rendu hommage à Kim Jin-Ho en lui décernant le prix de la sportive sud-coréenne de l'année 2018.

Lauréate pour l'Europe : Else Trangbæk (Danemark)

Première gymnaste à représenter le Danemark aux Jeux Olympiques de Mexico en 1968, Else Trangbæk a continué à travailler dans ce sport en tant qu'entraîneure tout en devenant professeure, puis responsable du département des sciences de l'exercice et du sport à l'Université de Copenhague.

Elle est l'une des femmes les plus éminentes et les plus influentes du sport danois. Ses efforts ont également contribué à ce que des ressources soient allouées aux initiatives traitant des questions relatives à l'égalité des sexes. Else Trangbæk a également documenté et décrit l'importance des femmes dans le sport dans d'innombrables ouvrages, articles et interviews dans la presse danoise.

Lauréate pour l'Océanie : Kitty Chiller (Australie)

Kitty Chiller a été l'une des premières femmes à participer au pentathlon moderne aux Jeux Olympiques. Elle a représenté l'Australie à Sydney en 2000, lorsque l'épreuve féminine a été ajoutée pour la première fois au programme olympique. Depuis, elle est devenue une administratrice sportive internationale très estimée et a continué à être une pionnière pour les femmes dans le sport. En 2016, elle est devenue la toute première femme chef de mission de la délégation olympique australienne.

En janvier 2019, elle a été nommée membre de l'Ordre d'Australie (AM) pour les éminents services qu'elle a rendus au sport australien et international, et elle a également été désignée comme l'une des 50 femmes les plus influentes du sport australien par l'un des principaux organes de presse du pays.

Pour de plus amples informations sur les lauréats, merci de cliquer ici.

Pour en savoir plus sur les actions entreprises par le CIO afin de promouvoir l'égalité des sexes dans et par le sport, veuillez consulter les pages suivantes : https://www.olympic.org/fr/femmes-dans-le-sport et https://www.unwomen.org/fr/news/in-focus/women-and-sport.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

back to top En