skip to content
2016 Getty Images
Date
27 sept. 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Gymnastique artistique

Simone Biles réalise ses rêves à Rio

Bien qu’elle ne mesure que 146 cm, la gymnaste américaine Simone Biles est devenue l’une des grandes dames de Rio 2016. Pour ses premiers Jeux Olympiques, l’adolescente est repartie du Brésil avec quatre des cinq médailles d’or qu’elle convoitait et a émerveillé le public par sa technique sublime.

Placée dans une famille d’accueil dès son plus jeune âge, Simone Biles a été finalement adoptée par son grand-père maternel et sa femme. Libérée de ses difficultés passées, elle s’est consacrée à la gymnastique artistique avec force travail et persévérance avant de prouver ces dernières années – et notamment à Rio – que « les rêves se réalisent ».

Depuis sa percée aux Championnats du monde de 2013 à Anvers, Simone Biles a accédé à la célébrité avec un record de 10 titres mondiaux et elle a entamé ses premiers Jeux Olympiques en hissant l’équipe américaine à la médaille d’or du concours général par équipes. Fortes d’une avance impressionnante de 8,209 points sur la Russie et la Chine, les Américaines ont écrasé la compétition et conservé leur titre.

Lorsque Simone Biles a gagné le praticable pour son enchaînement au sol, la médaille d’or était assurée, et l’euphorie était à son comble tandis qu’elle ravissait la foule sur une musique brésilienne qui lui a valu d’obtenir une note exceptionnelle de 15,800.

Deux jours plus tard, elle s’est emparée du titre du concours général individuel, s’attirant les félicitations de Nadia Comaneci, la légendaire gymnaste roumaine, qui a décrit sa victoire comme « un succès magnifique ».

Dans la foulée, le 14 août, la petite merveille américaine a décroché sa troisième médaille d’or, cette fois-ci au saut de cheval. Dernière à s’élancer, Simone Biles a récolté une note de 15,966 suffisante pour lui offrir le titre de cet agrès. Le lendemain, elle a commis sa seule erreur à Rio, laissant l’or de la poutre à la Néerlandaise Sanne Wevers. Une glissade dont elle n’est pas coutumière, l’a reléguée sur la troisième marche du podium.

Le meilleur restait toutefois à venir. Simone Biles a en effet obtenu brillamment sa quatrième médaille d’or aux exercices au sol. Elle s’est ruée vers l’or avec une performance quasi parfaite et un score de 15,966, grâce à un enchaînement sur fond de samba qui a montré sa puissance, sa souplesse et sa créativité, et enflammé le public de Rio.

Cette ultime médaille d’or a fait entrer la petite Texane dans l’histoire, puisqu’elle a égalé le record de titres (4) décrochés lors de mêmes Jeux, exploit réalisé avant elle par quatre autres gymnastes : la Soviétique Larissa Latynina et la Hongroise Ágnes Keleti en 1956, la Tchécoslovaque Vera Čáslavská en 1968 et la Roumaine Ecaterina Szabo en 1984. Elle a non seulement rejoint ce quatuor de rêve dans les annales, mais également accédé au panthéon des géants olympiques.

Tout en affichant comme à son habitude euphémisme et modestie, Simone Biles a résumé ainsi son expérience de Rio : « Pour mes premiers Jeux Olympiques, je repars avec cinq médailles, c’est très loin d’être décevant ! »

Regardez d’autres vidéos de Simone Biles sur la chaîne olympique.
back to top En