skip to content

Shi Tingmao augmente sa collection d’or à Rio avec le titre du tremplin 3m

Shi Tingmao a apporté la Chine la 4e médaille d'or olympique, en cinq épreuves de plongeon, en s'imposant au tremplin à trois mètres dames, dimanche sur le plongeoir de la piscine Maria Lenk. C’est sa 2e médaille d’or à Rio après sa victoire en tremplin synchronisé 3m avec Wu Minxia.

He-Zi, qui a un une surprise pour le moins plaisante en descendant du podium, complète le doublé chinois dans cette épreuve, tandis que l’Italienne Tania Cagnotto remporte sa 2e médaille à Rio, le bronze après l’argent en tremplin synchronisé 3m avec Francesca Dallape.

Getty Images

Shi, championne du monde en titre, était a égalité avec He après les deux premiers plongeons, avant d’obtenir 84 points à sa troisième envolée magnifique pour prendre la tête du concours. Son total final de 406.05 lui donne une belle marge de 18.15 points sur sa compatriote et lui permet de devenir, après Wu Minxia et Guo Jinjjing, la troisième plongeuse à réaliser le doublé tremplin synchronisé-tremplin individuel aux Jeux Olympiques. 

La Chine domine les épreuves individuelles féminines de plongeon depuis les Jeux de Séoul en 1988, ayant remporté toutes les médailles d’or et d’argent ces 28 dernières années.

Getty Images

En revenant sur sa performance, Shi Tingmao, 24 ans, a reconnu avoir été un peu en deçà de son meilleur niveau. « Je m’accorderai un score de 80 aujourd’hui, parce que j’étais quand même très nerveuse. Se sont les Jeux Olympiques, vous voulez gagner, et cela affecte votre état d’esprit! ».

Une émouvante demande en mariage

Beaucoup d'émotions en quelques minutes pour He Zi!  la médaillée d’argent, comme à Londres en 2012, a été demandée en mariage à la descente du podium par un autre plongeur de sa délégation. He était encore en train de réaliser son bonheur lorsque Qin Kai, lui même médaillé de bronze chez les messieurs en plongeon synchronisé à 3 m, s'est présenté devant elle avec une bague dans un écrin de velours. Devant virtuellement la terre entière.

Getty Images

Hagarde, manifestement paralysée pendant quelques secondes, la jeune femme a fini par verser une petite larme et d'opiner du chef en guise d'approbation devant son amoureux, un genou à terre. Ce dernier lui a immédiatement passé la bague au doigt. Ils se sont pudiquement enlacés puis sont repartis bras dessus, bras dessous. « Nous sommes ensemble depuis six ans, mais je ne m'attendais pas à ce qu'il me demande en mariage aujourd’hui", a-t-elle déclaré en arborant fièrement sa bague.

«Il a dit beaucoup de choses, promis beaucoup de choses, mais je crois que ce qui m'a le plus touchée, c'est que c'est l'homme en qui je peux placer ma confiance pour le restant de mes jours », a ajouté la vice-championne olympique.

Getty Images

De son coté, Tania Cagnotto, 31 ans, qui a enlevé le bronze à sa cinquième participation aux Jeux Olympiques après avoir été plusieurs fois proche du podium depuis ses débuts à Sydney en 2000, n’a pas caché son bonheur sportif : « Maintenant, je suis bien et je peux me retirer. Je suis juste heureuse et je profite à fond du moment parce que j’ai perdu deux médailles à Londres en 2012 pour quelques malheureux points! ».

back to top En