skip to content

Séminaire régional sur le sport et l'environnement


Un séminaire régional sur le sport et l'environnement a été organisé la semaine dernière à Lomé (Togo). Son but était de passer en revue les initiatives et projets lancés par les Comités Nationaux Olympiques (CNO) depuis la Conférence mondiale de Turin sur le sport et l'environnement en décembre 2003, sensibiliser davantage les participants aux questions de développement durable et définir toute une série de mesures et stratégies à mettre en œuvre. Un séminaire identique, destiné aux CNO du continent américain, se tiendra à La Havane (Cuba) les 19 et 20 novembre prochains.

Développement durable par le sport
Les délégués des 12 CNO africains présents ont soumis des recommandations détaillées en vue d'encourager, non seulement dans leurs pays respectifs mais aussi à travers toute l'Afrique, la mise sur pied d'activités en faveur du développement durable par le sport.

Des écoliers aux athlètes
Ces recommandations s'adressent à différents publics : écoliers, étudiants, professeurs, clubs de jeunes/de sport, équipes, entraîneurs, athlètes et spectateurs de manifestations sportives.

Un plan d'action spécifique
Les initiatives envisagées regroupent aussi bien des activités générales - du type campagnes de communication lors des manifestations sportives, partenariats avec des clubs de sport/de jeunes et mise en place d'un "réseau environnement" - que d'autres plus spécifiques comme le reboisement et la collecte des déchets autour des terrains de sport, la sensibilisation de la population à la réutilisation des récipients en plastique conformément aux règles d’hygiène de base, ou encore la collecte des sachets et bouteilles plastiques usagés.

Soutien des agences des Nations Unies et de certains ministères
Les CNO ont été encouragés à mener leurs actions en coopération avec les autorités gouvernementales de leur pays (certains ministères en particulier), ainsi qu'avec d'autres institutions comme le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), qui ont également des compétences en matière d'environnement à offrir.

En savoir plus sur la commission sport et environnement
back to top En