skip to content
Date
07 sept. 2019
Tags
Actualités Olympiques, Badminton, Indonésie
Actualités Olympiques

Selon Liliyana Natsir, pour qu’un partenariat fonctionne, il faut mettre son ego de côté

La légende indonésienne, qui a remporté deux médailles olympiques et quatre titres mondiaux en badminton, explique pourquoi le duo mixte qu’elle formait avec Tontowi Ahmad était si efficace.

Pour Liliyana Natsir, le secret de la réussite d’un partenariat sportif ne réside pas dans la recherche de l’accord parfait. Il s’agit plutôt d’accepter les problèmes de chaque membre du tandem et de les surmonter.

Lorsqu’on l’interroge sur son partenariat en double mixte avec son compatriote Tontowi Ahmad, médaillé d’or aux Jeux Olympiques de Rio 2016 et double champion du monde, la légende indonésienne du badminton, qui vient de raccrocher sa raquette, ne cherche pas à brosser un tableau idyllique.

"Dans un partenariat, il y a toujours un élément aigre-doux, déclare Liliyana Natsir à Olympic.org. Il y a toujours des malentendus, bien sûr, mais nous essayons de mettre notre ego de côté afin d’obtenir le meilleur résultat."

Getty Images

"Il y a un autre aspect : quand on perd, on a tendance à rejeter la responsabilité sur l’autre. Mais le plus important, c’est d’avoir fait en sorte de se comprendre et d’avoir une bonne communication sur le terrain. C’est indispensable."

Leur palmarès commun, qui comprend également trois victoires à l’Open d’Angleterre, l’un des tournois de badminton les plus prestigieux, démontre en effet que Liliyana et Tontowi ont su surmonter avec brio les conflits inhérents à toute entreprise commune.

Selon Liliyana Natsir, un autre élément clé est d’avoir été formés à la vieille école du travail et du dévouement. "C’est toute cette discipline et ce travail acharné qui sont à l’origine de notre succès : ne jamais baisser les bras et avoir toujours faim de victoire", dit-elle.

Getty Images

"L’une des choses essentielles qui caractérisent Tontowi, poursuit-elle, c’est qu’il a une très bonne mentalité : il s’entraîne plus que les autres et il a été très patient avec moi."

Lorsque Liliyana, aujourd’hui âgée de 33 ans, a pris sa retraite en janvier dernier, l’événement a eu un retentissement national dans un pays passionné de badminton. La discipline est d’ailleurs la plus grande pourvoyeuse de médailles olympiques du pays.

Des milliers de personnes se sont déplacées aux Masters d’Indonésie pour lui faire des adieux empreints d’émotion et le président Joko "Jokowi" Widodo l’a invitée dans le palais présidentiel et a déclaré que sa retraite était "une grande perte pour le monde". Il l’a nommée à un poste de fonctionnaire chargé d’inspirer les jeunes et de contribuer à la formation des joueurs de badminton indonésiens de demain.

Liliyana Natsir et Tontowi Ahmad sont devenus des héros nationaux lors des Jeux de Rio où ils ont remporté la médaille d’or le jour de l’indépendance indonésienne, gagnant ainsi le septième titre olympique du pays dans ce sport.

Getty Images

Le duo, numéro 3 mondial à l’époque, avait créé la sensation en battant la paire chinoise Zhang Nan et Zhao Yunlei, tête de série numéro un et tenante du titre, en demi-finale avant de s’imposer en finale 21-14, 21-12 contre les Malaisiens Chan Peng Soon et Goh Liu Ying.

"Nous avons été extrêmement fiers, Tontowi et moi, d’offrir une médaille d’or olympique à notre pays le jour même où nous célébrions notre indépendance, se souvient Liliyana. Cela a été le meilleur moment de ma carrière en badminton, un moment que je n’oublierai jamais. C’était extraordinaire."

“It was the best moment in my badminton life and I will never forget it. It was extraordinary.

"Je crois que tous les athlètes rêvent de gagner une médaille olympique parce que les Jeux Olympiques sont l’événement sportif le plus important et que peu de joueurs peuvent en gagner une. Si on y arrive, on peut alors entrer dans la légende."

Liliyana Natsir et Tontowi Ahmad, lequel joue toujours à 31 ans, sont régulièrement en contact et Liliyana trouve le temps d’offrir ses conseils à son ancien partenaire malgré son emploi du temps chargé.

"Aujourd’hui, nous sommes restés très proches, même en dehors des terrains, dit-elle. De temps en temps, il aime me faire partager ce qu’il vit. Tontowi et moi nous soutenons toujours l’un l’autre, d’autant plus qu’il est toujours en activité."

Getty Images

L’or de Rio a été la deuxième médaille olympique de Liliyana Natsir après la médaille d’argent qu’elle avait obtenue en double mixte aux Jeux de Beijing 2008 avec son partenaire précédent Nova Widianto, avec qui elle a également remporté deux titres mondiaux.

C’est un partenariat qui a joué un rôle majeur dans sa réussite au long cours et qui a sans aucun doute contribué à ce qu’elle devienne une partenaire de poids lorsqu’elle s’est associée à Tontowi Ahmad.

Getty Images

"Les Jeux de Beijing ont été un moment heureux et triste à la fois, dit Liliyana. J’étais heureuse car c’était la première fois que je participais aux Jeux Olympiques, et j’ai décroché l’argent, mais ce qui est triste, c’est que nous avions une grande chance de gagner. Mais j’ai été toujours reconnaissante pour ce résultat et j’ai cru au dessein de Dieu."

"Mon partenariat avec Nova s'est avéré extrêmement fructueux. Il était plus âgé que moi et il m’a ainsi guidée et aidée à jouer en double mixte au début. Nova a donc été l’une des personnes les plus importantes de ma carrière. Il a beaucoup contribué à ce que je puisse gagner de grands tournois, des championnats du monde et même les Jeux Olympiques."

back to top En