skip to content
Date
03 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Actu CIO , Japon , TAKANASHI, Sara

Sara Takanashi, plus que jamais au top

Première médaillée d’or des JOJ d’Innsbruck 2012 avant de finir au pied du podium aux Jeux de Sotchi 2014, Sara Takahashi continue au plus haut niveau vers son objectif : l’emporter sur les tremplins olympiques de Pyeongchang en 2018.


Sara Takahashi a tout simplement remporté à 15 ans le premier titre décerné lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse inauguraux disputés à Innsbruck en 2012, celui du saut à ski féminin. Cette discipline, comme également le half-pipe à skis et le slopestyle en snowboard, a fait ses débuts dans le programme olympique à cette occasion, avant d’entrer sur la grande scène des XXIIe Jeux d’hiver deux ans plus tard. « Je suis si heureuse », a alors déclaré l’adolescente après l’épreuve. « Je suis très fière de décrocher la première médaille d’or des Jeux Olympiques de la Jeunesse pour le saut à ski féminin. C’est un honneur que d’être ici et de remporter cette épreuve ».

Après cette médaille d’or, Sara est devenue la n°1 mondiale, trois fois consécutivement championne du monde juniors, gagnante des coupes du monde FIS 2012-2013 et 2013-2014, alignant à ce stade 32 podiums dont 19 victoires. Mais à Sotchi, la grande favorite a terminé 4e, au pied du podium. « Je suis venue ici pour donner le meilleur de moi-même. Je suis terriblement déçue de ne pas avoir pu sauter comme je le voulais, les deux fois. J’ai réalisé que j’avais un mental faible. La battante qui est en moi se battra jusqu’au bout, je veux revenir aux Jeux Olympiques meilleure que jamais et faire la fierté de mon pays » a dit l’olympienne.

« Je ne veux rien faire d’autre que du saut à ski. Ma carrière évolue avec tout le mouvement du saut à ski japonais. Je suis reconnaissante à tous ceux qui m’ont aidée » a-t-elle ajouté.  A Sotchi, l’Allemande Carina Vogt a décroché l’or avec un total de 247,4 points. L’Autrichienne Daniela Iraschko-Stolz a pris l’argent avec 246,2 points et la Française Coline Mattel le bronze avec 245,2 points.

Invaincue dans le Grand Prix d’été 2015

Par la suite, la championne de Kamikawa dans le Hokkaido (l’Ile septentrionale de l’archipel japonais où se sont déroulées les Jeux de Sapporo 1972) a continué à concourir au plus haut niveau, terminant à la 2e place de la Coupe du monde 2014-2015, et démarrant la saison suivante de manière tonitruante : invaincue sur les tremplins du Grand Prix d’été en août et en septembre, avant d’aligner les victoires au début de l’hiver en Coupe du monde avec une large avance à chaque fois, notamment le 4 décembre en nocturne sur le tremplin de Lysgårdsbakken à Lillehammer qui sera le théâtre des compétitions des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2016 !

« On ne sait jamais qui va gagner » observe Sara Takanashi, « Le niveau du saut à ski féminin est en constante progression. Avant toute chose, je dois me concentrer sur moi-même et tenter d’offrir mes meilleures performances ». A seulement 19 ans, elle attaque l’année 2016 à la première place de la Coupe du monde, en route pour un troisième globe de Cristal avec un total porté à 32 victoires et 51 podiums individuels. Elle se trouve dans un timing parfait vers son principal objectif : l’emporter aux Jeux d’hiver de Pyeongchang en février 2018 ! 

back to top En