skip to content
Getty Images
Date
16 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Athlétisme

Sandra Perkovic double la mise au lancer du disque

La Croate Sandra Perkovic a frôlé la catastrophe avant d’enlever sa deuxième victoire olympique consécutive au lancer du disque : seul un de ses six essais a été validé, les 69,21m de la victoire. La Française Mélina Robert-Michon a pris la médaille d’argent avec 66,73m, record national, et la Cubaine Denia Caballero a fini en bronze avec 65,34m.

Grande favorite, la discobole croate de 26 ans, sacrée championne d’Europe en juillet dernier, championne olympique en titre, championne du monde à Moscou en 2013, s’est retrouvée en position très inconfortable entre les filets de l’aire de lancer du stade olympique, et même au bord de l’élimination après avoir manqué ses deux premiers essais.

Particulièrement nerveuse, elle a su réagir en grande championne, en propulsant son disque à 69,21m à sa troisième tentative. Sandra Perkovic pouvait bien par la suite manquer ses trois derniers essais, personne n’allait s’approcher à plus de 2.48m de cette marque gagnante.

Dans un concours émaillé de X, c’est à dire d’essais mordus ou non validés, la plus régulière a été Méilina Robert-Michon, 37 ans, qui a réussi un jet à 66,73m à son cinquième essai, nouveau record national, après avoir mené la finale avec à 65.62m au premier jet, être resté en tête à sa deuxième tentative à 64.83m et toujours devant à 65.08m avant que Sandra Perkovic ne vienne la devancer.

La Cubaine et championne du monde 2015 Denia Caballero a pour sa part établi sa meilleure marque à son 3e lancer, 65,34m pour la médaille de bronze.

Sandra Perkovic veut prendre exemple sur Mélina Robert-Michon

Sandra Perkovic, qui est seulement la troisième athlète à conserver un titre olympique du disque, et qui s’impose donc à Rio avec un seul essai réussi mais majuscule, a réagi après cette belle victoire : « Je suis venue à cette compétition très bien préparée. Après ma victoire aux Jeux de Londres, j’ai commencé à rêver de ce moment. Je n’ai fait qu’une chose ces quatre dernières années, c’est la seule à laquelle j’ai pensé, ainsi qu’aux gens qui m’ont soutenue. Toute ma rage était dans ce lancer, et après ce lancer, je suis entrée dans ma compétition. »

Getty Images

En portant son regard vers le futur, la double championne olympique a expliqué : « Mélina Robert-Michon a battu le record  de France, elle a gagné la médaille d’argent, et elle est âgée de 37 ans. Elle représente pour moi une formidable motivation pour que je continue dix ans de plus. Je ne veux pas laisser tomber mon sport. Je veux juste continuer et travailler comme je l’ai toujours fait. »

Avec le meilleur lancer de sa longue carrière établi le 16 août 2016 dans le stade olympique de Rio, Mélina Robert-Michon est devenue la plus vieille médaillée française en athlétisme. « Je suis si contente! J’ai travaillé si dur pour obtenir ce résultat! J’ai déjà gagné des médailles mondiales et européennes, et aujourd’hui, j’ai une médaillée olympique. C’est le rêve de tout athlète de gagner une médaille olympique, car elle est au-dessus de tout! ».

En remportant la médaille de bronze, Denia Caballero qui avait crée la surprise en battant Perkovic lors des Mondiaux IAAF 2015 à Beijing, a réussi à apporter à son pays son troisième podium consécutif dans la discipline. « Je voulais l’or, mais je prends n’importe quelle couleur. Ce ne seront pas mes derniers Jeux Olympiques » a affirmé l’athlète cubaine de 26 ans. 

back to top En