skip to content
PyeongChang 2018

Samuel Girard évite le chaos pour s'attribuer le titre du 1000 m sur piste courte

La Canadien Samuel Girard a évité un carambolage sur la piste en finale du 1000 m en short-track pour s'adjuger la médaille d'or du 1000 m, samedi 17 février dans l'arène de glace de Gangneung. L'Américain Henry Krueger et le patineur de la République de Corée Seo Yi-ra ont pris l'argent et le bronze.

Une chute collective a impliqué trois des cinq finalistes à l'entrée du dernier tour. Seuls Samuel Girard et l'Américain Henry Krueger qui patinaient à l'avant, sont restés à l'écart de ce carambolage, et le Canadien a maintenu son dernier rival derrière lui pour apporter à son pays son premier titre dans la discipline à PyeongChang 2018. Le patineur de la République de Corée Seo Yi-ra s'est remis sur ses pieds pour s'assurer la médaille de bronze.

Getty Images

Comme son compatriote Lim Hyo-jun, qui a apporté à la République de Corée son premier titre le 10 février en gagnant le 1500 m, Yi-ra a fait partie des trois patineurs entraînés dans une chute par le Hongrois Shaolin Sandor Liu qui tentait un dépassement par l'intérieur. Liu a été disqualifié.

Getty Images

Samuel Girard, 21 ans, qui a fini au pied du podium dans le 1500 m (4e), avait remporté la médaille d'argent du 1000 m lors des Championnats du monde 2016 disputés à Séoul.

Samuel Girard, maitre tacticien 

"J'étais le gars à l'avant qui imprimait un bon rythme, en essayant de causer du souci à tout le monde, afin qu'ils se battent et essayent de me dépasser" a expliqué le tacticien Samuel Girard,  

"Il s'est passé quelque chose à l'arrière. Je ne veux pas être là quand ça arrive. C'était mon plan et je l'ai plutôt bien exécuté!". C'est le moins que l'on puisse dire.  

"Je n'ai pas vu le crash. J'ai juste entendu un grand boum dans les bâches. Après ça, je ne pensais plus qu'à ma course et à ce que je devais faire. Je surveillais si il y avait quelqu'un dans le coin pour me dépasser sur la ligne d'arrivée". Mais son avance sur l'Américain Krueger était largement suffisante pour achever le travail. "Pour le moment, je ne réalise pas. Ça viendra plus tard. J'apprécie juste l'instant pour ma famille et mon entraineur. Je suis vraiment, vraiment heureux!".  

Getty Images
Les grands esprits se rencontrent 

A propos de la tactique gagnante de Samuel Girard, Henry Kruger remarque : "les grands esprits pensent la même chose. J'essayais de faire pareil que lui, mais il l'a fait un peut mieux que moi. Nous savions tous les deux qu'il y avait des patineurs très forts à l'arrière, et même si ça demande plus physiquement de mener la course, il y a simplement trop de trafic si vous restez à l'arrière. Ça a payé pour tous les deux !"'  

Seo Yi-ra explique qu'il ne pensait plus à rien après avoir été pris dans la chute collective; "J'ai juste fait de mon mieux pour rejoindre la ligne d'arrivée, et je pense que c'est le rôle d'un athlète. Je me suis juste relevé et j'ai fini la course. Mais je l'ai fait sans émotions. Au final, je pense qu'avec les qualifications et les demi-finales, j'ai fait de mon mieux pour montrer mon meilleur visage au public et je satisfait de ça. Je peux donc sourire à la fin!".

back to top En