skip to content
Date
20 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Athlétisme , Espagne

Sa plus belle victoire à 37 ans : Ruth Beitia championne olympique du saut en hauteur!

Ruth Beitia, 37 ans, est devenue l'Espagnole la plus âgée à remporter un titre olympique en s'adjugeant le saut en hauteur samedi, lors de la dernière journée des épreuves d'athlétisme disputées au stade olympique. Les quatre premières ont terminé la finale avec une marque de 1,97m, l’Espagnole l’a emporté au nombre d’essais.

« Je suis au courant que j’ai 37 ans!  Je pense que je suis la plus vieille femme à gagner une médaille d’or olympique. Bien sur je suis très fière d’avoir continué jusque là. Même à mon âge, je garde le même enthousiasme, le même bonheur. » a dit Ruth Beitia après sa si émouvante victoire. Elle est la première espagnole médaillée d’or en athlétisme aux Jeux Olympiques!

Getty Images

Quel concours! Les quatre premières à 1,97m. Mais Ruth Beitia a réussi ses trois essais du premier coup : 1,88m, 1,93m et les 1,97m de la victoire. La Bulgare Mirela Demireva, n’a de son côté fait tomber qu’une barre : son premier essai à 1,88m, ce qui lui vaut la médaille d’argent. La Croate Blanca Vasic, médaillée d’argent à Beijing en 2008 et double championne du monde en 2007 et 2009 a pour sa part effacé ces trois barres du deuxième coup, soit trois essais manqués et la médaille de bronze.

Getty Images

Et dire que l'Américaine Chaunte Lowe a pris la 4e place après avoir été en position de remporter l'or après son troisième et dernier essai réussi à la même hauteur! Beitia, Demireva, Vlasic et Lowe on en effet tenté de s’élever à 2m, et si Chante Lowe a été la plus proche de réussir,  toutes ont fait tomber trois fois cette barre. Ruth Beita a alors pu fêter sa victoire !

« J’ai enlevé les pierres dans mon sac à dos »

Le seul champion olympique espagnol plus âgé que Beitia est le cycliste sur piste Joan Llaneras (course aux points en 2008 à 39 ans). Avec l'argent, Demireva est devenu la première Bulgare médaillée olympique en athlétisme depuis Tereza Marinova (or du triple saut en 2000).

Getty Images

Ruth Beitia, qui a démarré sa carrière internationale en 1996, s’était retirée de la compétition
après une décevante 4e place aux Jeux de Londres 2012. Mais elle était revenue quelques mois plus tard pour remporter une médaille de bronze aux Championnats du monde IAAF de Moscou 2013. Elle est arrivée à Rio forte de sa victoire aux championnats d’Europe d’Amsterdam en juillet, avec un bond à 1,98m.

Getty Images

Ruth Beitia a expliqué que sa médaille d’or était le produit de « 26 année passées à travailler et à se tirer les cheveux », ajoutant : « Je gagne grâce mon entraîneur Ramon Torralbo, ma deuxième moitié. La deuxième chance qu’il m’a donné m’a offert l’opportunité de montrer au monde tout le travail que nous avions fait durant ces longues années. Quant je suis sortie de ma retraite, j’ai enlevé les pierres qui alourdissaient mon sac à dos, j’en ai juste profité à fond avec un grand sourire. »

back to top En