skip to content
Date
16 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Haltérophilie , Ouzbékistan

Ruslan Nurudinov remporte le premier titre de l’Ouzbékistan en haltérophilie

L’Ouzbek Ruslan Nurudinov a remporté lundi la médaille d’or des 105kg par une marge imposante de 14kg sur son dauphin arménien Simon Martirosyan. Avec 237kg à l’épaulé-jeté, Nurudinov a battu le record olympique. Le Kazakh Alexandr Zaichikov a pris la médaille de bronze.

Déjà assuré de la médaille d’or avec sa deuxième tentative réussie sur une barre de 230 kilos à l’épaulé-jeté, Nurudinov a choisi de régaler le public du Pavillon 2 Riocentro en tentant pour le plaisir de battre le record olympique de la catégorie 105kg, qui était de 236kg. Sous les applaudissements, de la foule, l’Ouzbek a alors propulsé 237kg au-dessus de ses épaules pour ajouter du panache à la première médaille d’or de son pays sur un plateau olympique d’haltérophilie.

Getty Images

Et malgré cet exploit, Ruslan Nurudinov a expliqué avoir pensé qu’il aurait encore pu mieux faire : « J’en voulais beaucoup plus! Je voulais soulever 243kg, puisque j’arrive à 240kg à l’entraînement. Je n’ai pas été présent durant deux années, car j’ai eu deux opérations au genou gauche. Je veux remercier mon docteur allemand pour avoir été si fantastique. »

L’haltérophile ouzbek se distingue en souriant et en tirant la langue à chaque fois qu’il soulève une barre. « Je ne l’ai jamais encore mordue », a-t-il plaisanté, « et sourire m’aide à lutter contre le stress. » En tête du concours après l’arraché avec 194kg, puis loin devant à l’épaulé-jeté grâce à ses 237kg pour totaliser 431kg, Ruslan Nurudinov a nettement dominé cette finale.

Getty Images

L’adolescent arménien Simon Martirosyan, 19 ans, a réussi une performance remarquable (190kg + 227kg, soit 417kg, le meilleur total de sa jeune carrière) pour s’adjuger la médaille d’argent en laissant derrière lui deux haltérophiles qui l’avaient devancé lors des championnats d’Europe en avril dernier. Il a remporté la première médaille de l’Arménie à Rio 2016 et n’a pas caché ses émotions : « Je suis l’homme le plus heureux de la terre. Mon rêve était de gagner la médaille d’or aux Jeux, mais je n’ai que 19 ans, et je suis heureux qu’un argent olympique soit à moi ! ».

Getty Images

Le bronze es revenu au Kazakh Alexandr Zaichikov, qui aurait pu totaliser plus de 416kg si sa troisième tentative à 227kg à l’épaulé-jeté n’avait pas été jugée invalide pour n’avoir pas étendu suffisamment ses bras sous la barre.

back to top En