skip to content
Date
03 sept. 1972
Tags
Munich 1972

Rule change helps Nordwig end USA's pole vault dominance

Athlétisme

Les Jeux de Munich mirent fin à une des plus longues séries de victoires que l’athlétisme avait jamais connues aux Jeux Olympiques. En effet, les Américains avaient remporté toutes les compétitions de saut à la perche depuis la renaissance des Jeux, en 1896. Cette série victorieuse devait cependant se terminer en 1972 avec la victoire de l’Allemand de l’Est Wolfgang Nordwig.

Ce dernier avait un avantage de taille : il n’avait jamais aimé le nouveau modèle de perche en fibre de carbone adopté par pratiquement tous les plus grands sauteurs. Ce nouveau modèle avait dominé le sport durant les mois précédents, mais il fut déclaré non-conforme à la veille des Jeux, au grand dam de la plupart de ses rivaux qui durent revenir en toute hâte vers les perches qu’ils n’avaient pas utilisées, et pas voulu utiliser, pendant un certain temps. Quant à l’Allemand, il continua simplement de faire ce qu’il avait toujours fait – même perche, même technique, préparation ininterrompue.

S’il n’était pas un inconnu – il avait remporté le bronze aux Jeux de 1968 à Mexico - les favoris étaient censés être l’Américain Bob Seagren et le Suédois Kjell Isaksson. Cependant, ce dernier ne parvint pas à se faire au changement d’équipement et rata la hauteur de qualification.

La lutte se déroula entre Wolfgang Nordwig, Bob Seagren et Jan Johnson, un autre Américain. Tous trois passèrent 5,35m, à la troisième tentative pour Johnson, sans parvenir à aller plus haut. La lutte pour la médaille d’or mit donc aux prises l’Allemand et l’Américain.

Nordwig eut besoin de deux essais pour franchir 5,40 m contre trois pour Seagren. Lorsque la barre fut élevée à 5,45m, la compétition était terminée. L’Allemand la passa au premier essai tandis que l’Américain fut incapable de suivre son exemple. Pour faire bonne mesure, celui-là sauta ensuite 5,50 m, établissant ainsi un nouveau record olympique.

Ce devaient être les derniers Jeux Olympiques des deux hommes mais pas la fin de la compétition. En effet, Bob Seagren se tourna vers le sport professionnel et il participa à la première série télévisée “Superstars” qu’il remporta.

back to top