skip to content
Getty Images
Date
18 mars 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Trampoline , Canada , , ,

Rosie MacLennan, championne olympique en titre du trampoline, présente ses principales rivales


Rosie MacLennan a remporté la seule médaille d’or du Canada aux Jeux de Londres 2012. Elle va défendre son titre face à une concurrence relevée à Rio où les athlètes notamment chinoises, russes, biélorusses et britanniques ont toutes une chance de briller en terre carioca.

Le trampoline est une discipline intégrée à la gymnastique dont les épreuves olympiques hommes et dames ont été disputées pour la première fois à Sydney en 2000. Le Canada n’y avait jamais placé d’athlète sur la plus haute marche du podium (Karen Cockburn ayant remporté le bronze en 2000 et deux fois l’argent, en 2004 et 2008), jusqu’au 4 août 2012. Ce jour-là, dans la North Greenwich Arena de Londres, Rosannagh « Rosie » MacLennan, après avoir pris la 4e place des qualifications, propose un programme rebondissant avec le plus haut degré de difficultés en finale, réussit magnifiquement tous ses mouvements, et parvient à devancer les deux chinoises Huang Shanshan et He Wenna pour s’adjuger le titre, en écrivant doublement l’histoire : elle remporte également la seule médaille d’or du Canada aux Jeux de Londres 2012 !

Depuis lors, Rosie s’est maintenue au plus haut niveau mondial, terminant notamment en tête du classement mondial de sa discipline en 2013, année où elle remporte également le titre mondial à Sofia (Bulgarie). Elle est encore médaillée d’argent dans les Mondiaux 2014 à Daytona Beach (Floride) derrière la Chinoise Liu Lingling. A ce sujet, à quelques mois des Jeux de Rio, la championne canadienne explique : « La Chine est évidemment très forte. Ils ont une excellente équipe. Je vois les athlètes britanniques en pleine émulation, et qui progressent ainsi, les Russes et les Biélorusses également. »

Li Dan, meilleure mondiale en 2015

Parmi les favorites à Rio il y a la Chinoise Li Dan, 27 ans, qui a réussi le triplé trampoline individuel/trampoline synchronisé/trampoline par équipes dans les Mondiaux d’Odense (Danemark) en 2015. Dans la compétition qui figure au programme olympique (l’individuel), elle s’est imposée devant Liu Lingling et la Biélorusse Tatsiana Piatrenia. Cette dernière, âgée aujourd’hui de 35 ans, 5e aux Jeux de Londres, n’a cessé depuis de figurer sur les podiums des compétitions mondiales.  Quant à la Britannique Katherine « Kat » Driscoll, il faudra aussi compter sur elle : championne du monde en trampoline synchronisé (avec Amanda Parker) en 2013 et vice-championne d’Europe en individuel en 2015. Enfin, du côté de l’équipe de Russie, Yana Pavlova occupait la 2e place du classement mondial derrière Li Dan en fin d’année 2015.

GETTY IMAGES

Où en la championne olympique en titre ? Rosie explique tout d’abord : « Au lendemain de notre retour de Londres, nous nous sommes assis avec mon entraîneur, en nous demandant où en serait notre sport dans quatre ans, et où nous aimerions être à ce moment. Depuis lors, j’ai constamment fait des efforts, poussé, en essayant différents mouvements, en les perfectionnant, en essayant de les rendre les plus propres possible, et ce, jusqu’aux dernier mois avant les Jeux de Rio ! »

Puis, concernant le plateau dont elle fera partie à Rio : « Je pense que l’environnement sera très différent par rapport à Londres. Mais l’approche sera la même en ce qui concerne le niveau de difficulté et  la forme de mes mouvements, car c’est cela que je contrôle, je ne peux pas contrôler ce que font les autres, mais je sais que je pratique ce sport parce que je l’aime, je veux me dépasser et j’essaye juste de rester concentrée là-dessus. »

Tags Rio 2016 , Actu CIO , Trampoline , Canada , , ,
back to top En