skip to content
Date
16 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Boxe , Brésil

Robson Conceicao remporte le premier titre du Brésil en boxe olympique!

Le boxeur brésilien Robson Conceicao a remporté le titre olympique des moins de 60 kg, mardi à Rio, apportant ainsi la 3e médaille d'or à son pays. Il a battu en finale le Français Sofiane Oumiha sur décision unanime des juges, et décroche le premier titre olympique de la boxe brésilienne. Les médailles de bronze sont revenues au Cubain Lazaro Alvarez et au Mongol Otgondalai Dorjnyambuu.

Dans une ambiance de feu autour du ring du Pavillon 6 Riocentro qui accueille les épreuves de la boxe à Rio, Conceicao  a bénéficié du soutien indéfectible du public qui portait en lui de grands espoirs après qu’il ait mit au sol en demi-finale le Cubain Lazaro Alvarez, classé N°1 de ce tournoi olympique.

Getty Images

Le boxeur de 27 ans originaire de Salvador (nord-est du Brésil) a pris les devants face à son adversaire français dès le début du combat, tous ses coups portés soulevant des hurlements d’approbation dans les gradins. 

Conceicao a ainsi été déclaré vainqueur des deux premiers rounds à l’unanimité des trois juges, mais Sofiane Oumiha s’est beaucoup mieux défendu dans le troisième round, Il n’en reste pas moins qu’à ce point du combat, l’or tendait déjà les bras au champion brésilien. Il d’ailleurs été déclaré vainqueur de chaque round, 30-27 au premier, 29-28 au second et au troisième pour une victoire 3-0.  

Getty Images

Alors qu’il se tenait sur la première marche du podium avec la médaille d’or autour du cou, tout le public s’est levé pour entonner l’hymne national brésilien. « Ma vie vient évidemment de changer » a déclaré Robson Conceicao, « C’est le plus incroyable jour de mon existence. Cette médaille n’est pas que pour moi, mais pour mon entraîneur et ma famille. Je suis champion olympique! Quelle journée fabuleuse… » 

« Fabuleux », c’est aussi le mot utilisé par son adversaire malheureux Sofiane Oumiha. « J’étais préparé pour cette ambiance de feu, j’en avais parlé avec mon coach. Mais quelle expérience! C’est la première fois que j’ai combattu devant une telle foule, et c’était magnifique. Le public brésilien était tellement à fond derrière lui! Si ça avait été en France, ça aurait été la même chose pour moi. » 

Et d’ajouter :  A la fin du combat, j'avais les larmes. Après, peut-être que je ne réalise pas encore ce que je viens de faire. C'est beau. Mais ma plus grande fierté, au-delà de la médaille d'argent, c'est d'avoir pu rassembler autant de monde en France, dans le monde entier, le temps d'un instant. »

Getty Images

back to top En