skip to content
Date
14 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Ski alpin , Super-G , Hommes , Actu CIO

River Radamus, premier partant, premier au final !


L’Américain River Radamus remporte le Super-G hommes disputé à Hafjell samedi 13 février. Son chrono signé avec le dossard n°1 a tenu jusqu’au bout !

Fils d’Aldo Radamus, qui fut longtemps le directeur du club de ski et de snowboard de Vail (Colorado), River Radamus affirme qu’il a appris à skier avant de savoir marcher. A 17 ans, il est aujourd’hui un des meilleurs mondiaux dans sa catégorie d’âge et le champion junior des Etats-Unis en titre du slalom. Mais River est capable de briller dans toutes les disciplines du ski alpin. La preuve en a été faite samedi 13 février dans la station olympique d’Hafjell.

Etonnant scénario en bas de la Kringleasen pour cette première épreuve masculine de ski alpin des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2016 de Lillehammer. River s’est élancé avec le dossard n°1. « Au départ, j’ai essayé comme tous les coureurs d’éloigner la pression. Je me suis juste dit que je restais l’Américain le plus rapide, vu que j’étais le seul Américain en course ! Et puis j’aime bien partir le premier, je peux ainsi choisir mes lignes. Ca peut être un avantage ».

Ainsi, quand il franchit la ligne d’arrivée en 1:10.62, il ne montre pas d’émotion particulière, considérant surtout qu’il a commis plusieurs erreurs dans le parcours. Et pourtant….Gros frisson quand le 7e partant, l’Italien Pietro Canzio fait jeu égal entre les 41 portes du tracé, et vient finalement se placer… à 3 petits centièmes de seconde pour remporter l’argent ! Mais ce sera tout. L’Autrichien Manuel Traninger termine en 1:11:03, à 41/100e et arrache la 3e place de justesse,  1/100e devant le Finlandais Sampo Kankkunen.

« Une expérience mémorable »

« Ce fut dur ! Je savais qu’il y avait de très bons skieurs qui devaient s’élancer après moi. J’ai retenu mon souffle tout du long, et c’est vraiment fabuleux d’avoir gagné aujourd’hui » a déclaré River après être descendu du podium. « Un moment d’intense émotion. Un moment dont nous rêvons tous. Et je suis si fier de représenter, non seulement les gens avec qui je skie, mais tout mon pays ».

Quelle histoire ! Gagner avec le dossard n°1, c’est s’assurer de passer par toutes les émotions au fur et à mesure que la course progresse. Avant de connaitre un grand bonheur. « C’est l’opportunité d’une vie. C’est une expérience mémorable. Je chérirai ce moment pour le reste de ma vie et peut être qu’un jour, je disputerai les « vrais » Jeux ! » dit River Radamus, qui n’en a pourtant pas fini, ici à Lillehammer. D’autres opportunités vont s’offrir au jeune américain, particulièrement dans le slalom qui sera l’ultime épreuve individuelle de ski alpin de ces JOJ.

back to top En