skip to content
Rio 2016 - Olympic park 2016 Getty Images
Date
11 juil. 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Communiqué de presse

Rio 2016 prêt à accueillir le monde


À 25 jours maintenant de la cérémonie d’ouverture, “Rio 2016 est prêt à accueillir le monde” selon la présidente de la commission de coordination du Comité International Olympique (CIO), Nawal El Moutawakel. La championne olympique, qui dirige la commission du CIO chargée depuis 2009 de suivre les préparatifs pour les Jeux Olympiques de Rio 2016, a fait cette déclaration à l’issue de sa dernière visite dans la ville hôte brésilienne avant l’événement.

Au terme de réunions tenues avec le comité d’organisation de Rio 2016 et les trois échelons gouvernementaux (fédéral, régional et municipal), puis après avoir fait le tour d’un certain nombre de sites sportifs, Nawal El Moutawakel s’est exprimée ainsi : “Rio 2016 est prêt à accueillir le monde. Les athlètes de  2016 peuvent s’attendre à séjourner dans un village olympique exceptionnel et à concourir dans des installations  absolument remarquables. Avec le Corcovado et le Pain de Sucre en arrière-plan, les nouvelles installations ultramodernes des quartiers de Barra et Deodoro, en passant par le stade emblématique de Maracanã et la plage de Copacabana, je ne peux imaginer décor plus spectaculaire pour les sportifs et sportives d’élite du monde entier qui viendront y faire la démonstration de leurs talents sous les yeux du monde entier.”

Et de poursuivre : “Je me suis rendue régulièrement à Rio depuis 2009, et j’aime les Cariocas, et les Brésiliens en général.  C’est un peuple très chaleureux et hospitalier qui sait recevoir ses invités et profiter pleinement de la vie. Les spectateurs qui se rendront à Rio en août prochain pourront véritablement ressentir cet esprit en allant sur les sites, dans les zones d’animation avec écrans géants  et à la découverte de la ville – les Cariocas vont faire la fête et autant dire que Rio de Janeiro sera l’endroit où il faut être le mois prochain. Les Brésiliens ont également transformé cette ville à travers une vision d’héritage qu’ils ont réussi à concrétiser. Pas seulement en livrant tous les sites et services que requièrent les Jeux en temps et en heure, mais également en créant un legs dont les citoyens de la région et l’ensemble du pays bénéficieront des décennies durant. Le succès de ces Jeux sera leur réussite.”

Après l’organisation réussie de 44 épreuves tests, l’équipe de Rio 2016 et les sites sont prêts à entrer en service ; les dernières touches de l’aménagement olympique sont maintenant apportées avant que les athlètes ne commencent à arriver d’ici une quinzaine de jours. Le vélodrome et les sites des sports équestres, qui ont fait l’objet d’une étroite supervision de la part des organisateurs, en sont également au stade final de préparation et seront prêts pour les Jeux.   

La nouvelle ligne 4 du métro, qui relie les zones d’Ipanema et de Barra da Tijuca, et la ligne Transolimpica de transport rapide par autobus (BRT) reliant Barra à Deodoro, seront également totalement en fonction pour les spectateurs aux Jeux. Les trains circulent désormais sur toute la longueur de la nouvelle ligne de métro qui entre maintenant dans la dernière phase de tests. Tel est le résultat de mois de travail de la part des autorités de l’État de Rio consacrés à la mise à l’épreuve du personnel, du matériel roulant et des systèmes de sécurité de la nouvelle ligne alors que s’achevaient les travaux sur les derniers tronçons. Le métro jouera un rôle essentiel dans l’efficacité d’un plan de transport très élaboré offrant aux athlètes, spectateurs et résidents locaux de nouvelles infrastructures, telles qu’environ 150 km supplémentaires de lignes de transport rapide par autobus (BRT) aménagées sous l’impulsion des Jeux et qui déjà, dans certains cas, améliorent résolument le quotidien des citadins.

Au cours de la visite, la question du virus Zika a également été évoquée. Il a été souligné que selon les derniers conseils en date de l'OMS, "il ne doit y avoir aucune restriction générale imposée aux voyages et aux échanges commerciaux avec les pays, zones ou territoires où il y a une transmission du virus Zika, ce qui inclut les villes brésiliennes qui accueilleront les Jeux Olympiques et Paralympiques" (pour lire l'intégralité de la Déclaration de l'OMS, cliquez ici). Les autorités locales et les organisateurs ont pour leur part expliqué qu'ils œuvraient afin de minimiser le risque pour les visiteurs et détaillé les mesures prises. Il a par ailleurs été rappelé que les Jeux se tiendront pendant les mois d'août et de septembre, soit en hiver, où les conditions climatiques plus sèches et plus fraîches réduisent la présence de moustiques et donc le risque d'infection.

Plus largement, sur le front de la sécurité, les autorités brésiliennes ont réaffirmé leur engagement à offrir des Jeux sûrs, avec des forces de sécurité combinées s'élevant à 85 000 agents afin de garantir la sécurité du village olympique, des sites sportifs et des infrastructures clés, telles que les aéroports de la ville et les routes principales. Qui plus est, le personnel de sécurité de 55 pays participera à l’effort sécuritaire pour les Jeux.

Nawal El Moutawakel a aussi été informée des travaux menés en prélude aux Jeux dans la baie de Guanabara et sur les sites de Lagoa. Le nouveau système de collecte et de canalisations qui a récemment été installé autour de la Marina da Gloria s'avère efficace, les derniers relevés en date présentant une eau de bien meilleure qualité dans cette zone. Les organisateurs ont réaffirmé leur confiance, convaincus que ces deux zones aquatiques offriront d'excellentes conditions aux athlètes.

Le président du comité d’organisation de Rio 2016, Carlos Arthur Nuzman, a fait le commentaire suivant : "Nous arrivons maintenant au moment le plus critique de notre parcours : la phase proprement opérationnelle des Jeux. Nous  sommes prêts à accueillir le monde et nous en sommes évidemment très fiers, et nous pouvons également constater la transformation de Rio partout où nous allons.” Il a ajouté : “Il y a beaucoup de travail qui nous attend mais nous sommes pleins d’énergie. Nous allons livrer d’excellents Jeux.”

À quelques semaines à peine des Jeux, la ville de Rio de Janeiro commence à revêtir ses habits d’apparat, l'identité visuelle des Jeux se faisant de plus en plus présente à travers la ville. Les organisateurs et les autorités locales ont tenu à souligner l'esprit brésilien et carioca que les athlètes, les visiteurs et les spectateurs des Jeux allaient découvrir dans la ville en août. En plus de voir les meilleurs athlètes du monde concourir dans un cadre à couper le souffle, les spectateurs pourront profiter des sites de retransmission en direct, notamment la zone près du port récemment réhabilitée, découvrir l'esprit olympique à la manière des Cariocas dans les parcs de Barra et Deodoro, lézarder sur la plage, découvrir une ville dont l'héritage culturel est important et ses habitants qui ont la réputation d'accueillir chaque année l'une des plus grandes fêtes du monde, le Carnaval.

L'héritage des Jeux Olympiques de Rio 2016 à la ville a également été exposé. Ce dernier commence d'ores et déjà à se matérialiser aujourd'hui. De nouvelles infrastructures de transport, des sites sportifs qui seront transformés en écoles ou en installations sportives pour les communautés locales, près de 70 nouveaux hôtels, une meilleure gestion des déchets, la formation de milliers de travailleurs et volontaires, et des investissements dans la ville et les entreprises locales qui rendront la ville encore plus attrayante dans les années à venir sont autant d'exemples de cet héritage des Jeux.

### 

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,25 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos

YouTube: www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur Flickr

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

back to top En