skip to content
FEI
Date
12 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Tir à l'arc , Golf , Sports équestres , Rugby

Rio 2016 place les spectateurs au cœur de l’action

Les fans arrivant à Rio de Janeiro pour les Jeux Olympiques héritent de bien plus qu’une occasion d’être les témoins de l’histoire sportive. Tout en savourant des compétitions de classe mondiale, les spectateurs peuvent en effet s’essayer à de nouveaux sports.

Les Fédérations Internationales de diverses disciplines proposent 15 activités sportives, permettant ainsi aux visiteurs des sites olympiques d’éprouver quelque chose de différent, voire de susciter de nouvelles vocations.

Durant la première semaine de Rio 2016, les spectateurs munis de tickets pour le tir à l’arc, au cœur du célèbre Sambodrome, ont pu ainsi s’initier, arc et flèche en main. Outre les dix cibles mises à la disposition des fans, des entraîneurs bénévoles étaient là pour délivrer conseils et astuces aux supporters olympiques alignés, prêts à faire mouche.

World Archery

Au parc olympique de Deodoro, les néophytes du rugby ont pu tester le terrain gonflable installé dans la zone d’expérience du rugby avant d’aller voir de visu le sport renaître aux Jeux après presqu’un siècle d’absence.

La Fédération Internationale d’Escrime (FIE) a organisé pour sa part des petites séances d’entraînement avec des entraîneurs et des équipements en plastique, avant et après les compétitions de l’aréna Carioca 3.

« Nous œuvrons inlassablement pour développer la popularité de l’escrime dans le monde entier, dit Alisher Usmanov, le président de la FIE. L’introduction de nouvelles règles et technologies va permettre aux spectateurs de suivre plus facilement l’escrime, et le sport pourra donc, en retour, recueillir davantage d’audience. Rio 2016 nous offre une passerelle pour élargir notre base de supporters en Amérique du Sud, région ou l’escrime n’est pas historiquement aussi populaire qu’en Europe. »

FIE

Alors que le golf effectue lui aussi son retour olympique, les spectateurs bénéficient de deux opportunités pour tester leurs aptitudes à travers quatre activités différentes programmées du 11 au 14 août, puis à nouveau du 17 au 20 août. Elles ont recours à des filets d’entraînement gonflables pour le golf, des simulateurs de golf, un green de putting de six trous et un challenge sous forme d’un putt long de 10 mètres. Après les Jeux, ces équipements seront offerts à la Confédération brésilienne de golf afin que le pays hôte puisse poursuivre le développement du golf.

« Les spectateurs font partie intégrante de tout tournoi de golf et la Fédération internationale de golf (IGF) est ravie d’accueillir Bridgestone en tant que partenaire de présentation exclusif de la fan zone interactive située au cœur même du parcours olympique de golf, souligne dit Antony Scanlon, directeur exécutif de l’IGF. C’est vraiment une semaine historique, puisque le golf revient aux Jeux Olympiques après 112 ans d’absence, et la fan zone Bridgestone va amener un surcroît de passion à l’expérience d’ensemble de milliers de spectateurs. Elle va leur faire comprendre également pourquoi des millions de personnes sur la planète aiment notre sport. »

Parmi les disciplines proposant des expériences sportives tout au long de Rio 2016 figurent également le badminton, la boxe et l’équitation. Au Centre équestre de Deodoro, les fans découvriront un cheval mécanique d’une tonne, utilisé habituellement par les cavaliers professionnels et amateurs pour parfaire leur assiette, ainsi qu’une exposition de photos et des informations sur le sport.

FEI

« Nous nous écartons de la tradition - certains diront que c’est plutôt radical - afin de conquérir de nouveaux publics. Nous sommes ravis de pouvoir dévoiler quelques-uns des mystères de notre sport et de permettre à tout un chacun de s’impliquer », indique Sabrina Ibáñez, secrétaire générale de la Fédération Équestre Internationale (FEI). Notre sport peut être pratiqué à tout âge, hommes et femmes concourent côte à côte et rien ne ressemble vraiment au couple magique cheval - cavalier.

Et d’ajouter : « Le sport équestre fait partie du Mouvement olympique depuis 104 ans, et sa popularité se développe aux quatre coins du globe. L’occasion est donc idéale pour exploiter l’engouement et susciter des vocations chez toute une nouvelle population mondiale de fans. »

IOC/Mine Kasapoglu
back to top En