skip to content
Getty Images
Date
03 mai 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Water polo

Rio 2016 : les clubs locaux mettent les installations de water-polo sous pression


Le principal bassin du nouveau stade olympique aquatique a été une nouvelle fois mis à rude épreuve entre le 25 et le 29 avril, mais cette fois, l’intérêt s’est porté de la natation vers le water-polo.

Lors d’un tournoi à quatre équipes, qui a fait concourir quatre clubs de Rio et servi d’épreuve test de water-polo, divers éléments ont été passés au banc d’essai, notamment la procédure de la cérémonie de remise des médailles et le tableau d’affichage Omega.

Getty Images

Les clubs de Flamengo, Botafogo, Tijuca Tênis Clube et Escola Naval ont participé à ce tournoi, remporté par le premier nommé.

Khosrow Amini, vice-président du water-polo à la FINA, s’est déclaré « ravi du résultat ».

Le tournoi olympique de water-polo aura lieu du 6 au 20 août. La compétition masculine rassemblera 12 équipes, alors qu’elles ne seront que 8 chez les femmes. Les deux compétitions comporteront deux phases de groupes initiales, toutes les équipes de chaque groupe se rencontrant selon une formule de type championnat.

Les phases préliminaires auront lieu en plein air au Centre aquatique Maria Lenk, avant que la compétition ne revienne à l’intérieur pour la phase à élimination directe qui commencera le 14 août au stade olympique aquatique, une fois les compétitions de natation terminées.

Le tirage au sort des deux tournois, hommes et femmes, a eu lieu le 10 avril à Trieste (ITA), à l’issue du tournoi de qualification olympique masculin de water-polo de la FINA. Ce tournoi a été remporté par le géant traditionnel de la discipline, la Hongrie, qui a confirmé qu’elle figurait parmi les favoris pour le gain de l’or à Rio.

Les Hongrois, qui avec leurs neuf médailles d’or olympiques sont l’équipe de water-polo la plus prolifique de l’Histoire, évolueront dans le groupe A avec la Serbie, la Grèce, le Brésil, l’Australie et le Japon. Le groupe B réunira les États-Unis, l’Espagne, la France, le Monténégro, l’Italie et la Croatie.

La phase de groupes sera disputée selon la formule championnat et les quatre premières équipes de chacun des deux groupes seront qualifiées pour la phase à élimination directe.

Dans la compétition féminine, l’Italie, la Russie, l’Australie et le Brésil joueront dans le groupe A. L’Espagne, la Chine, la Hongrie et les États-Unis se retrouveront dans le groupe B. Les huit équipes seront qualifiées pour la phase à élimination directe, dont les matches seront déterminés en fonction du classement des groupes.

back to top En