skip to content
Relais de la flamme olympique Rio 2016 Rio2016/Fernando Soutello
Date
04 mai 2016
Tags
Rio 2016 ,

Rio 2016 : le relais de la flamme olympique au cœur du Brésil


Après une première journée enthousiasmante et émouvante à Brasilia, la capitale du Brésil, le relais de la flamme olympique de Rio 2016 s’est aventuré au cœur même du Brésil, dans l’état de Goiás renommé pour ses cascades, ses bains thermaux, son agriculture et sa passion immodérée pour le sport.

La première escale de la flamme olympique a eu pour cadre Corumbá, petite bourgade peuplée d’un peu plus de 10 000 habitants située à 113 km de Goiânia, la capitale de l’état.

À Goiás, c’est José Quirino Goveia Morais, un agriculteur de 60 ans, qui a eu l’honneur d’être le premier porteur de la torche. Il a hérité de la flamme olympique à proximité de la magnifique et imposante cascade Salto de Corumbá, l’un des joyaux naturels de l’état de Goiás.

« C’est un privilège d’être le premier porteur de la flamme à Goiás, a-t-il confié. Je suis le roi du carnaval de Corumbá depuis plus de 30 ans, un rôle que je tiens par plaisir. C’est pourquoi le fait d’avoir été invité à porter la flamme me rend aujourd’hui très heureux et très fier. »

Relais de la flamme olympique Rio 2016 RIO2016/FERNANDO SOUTELLO

Après Corumbá, le relais de la flamme s’est rendu à Pirenópolis, patrie de l’un des duos musicaux les plus célèbres du Brésil, Zezé de Camargo et Luciano, qui ont tous deux tenu la flamme à bout de bras au deuxième jour du relais. Bien qu’habitué aux nuées de fans et aux stades combles, Luciano a tout de même été submergé d’émotion par la dimension grandiose de l’événement.

Ce n’est que de la joie et du bonheur. Nous aimons beaucoup notre ville et nous adorons parler de Pirenópolis dès que l’occasion se présente. C’est donc un grand honneur pour nous. C’est un moment historique pour notre pays et c’est formidable d’avoir été choisi pour porter la flamme à travers les rues de notre ville a indiqué le chanteur.

Hiram Alcantara, ancienne vedette de l’équipe du Brésil de futsal des sourds et double champion du monde, a partagé la même émotion lorsque le relais est arrivé à Anápolis, sa ville natale.

« Porter la flamme dans mon pays me rend fou de joie, s’est-il enthousiasmé. Depuis tout gamin, je rêvais de participer à cet événement. C’est quelque chose que je garderai en moi pour toujours. »

Relais de la flamme olympique Rio 2016 RIO2016/FERNANDO SOUTELLO

Lors du parcours du relais dans l’état de Goiás, la flamme traversera 15 villes et sera portée par 448 personnes au total, qui la brandiront chacune sur une distance de 200 m.

Trois partenaires apportent leur soutien au relais de la flamme olympique de Rio 2016 : le partenaire mondial TOP Coca-Cola , associé de longue date aux relais de la flamme olympique, et les partenaires nationaux Bradesco et Nissan. Pour plus d'informations, consultez le site web de Rio 2016.

Relais de la flamme olympique Rio 2016 RIO2016/ANDRE MOURAO

Tags Rio 2016 ,
back to top En