skip to content
2016 Getty Images
Date
30 juil. 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO

Rio 2016 donne rendez-vous à tout le Brésil

Des étals de nourriture aux flashmobs, le meilleur de la culture du Brésil sera à l’honneur pendant Rio 2016. Si le sport sera la star incontestée des Jeux Olympiques, le reste de la ville vibrera au rythme de la musique, de l’art et des spectacles de rue, avec quelques surprises en bonus.

Le programme culturel, baptisé « Celebra » et organisé par Rio 2016, vient en complément des activités proposées par la mairie de Rio afin d’assurer que chacun trouve son bonheur pendant les JO.

Après avoir connu un grand succès il y a quelques mois, la foire alimentaire sera reconduite devant l’entrée du site de Deodoro : les visiteurs du monde entier pourront y goûter des plats régionaux typiquement brésiliens, comme la soupe amazonienne tacacá, ou les beignets à pâte de haricots farcis aux crevettes de Bahia appelés acarajé.

Les flashmobs et le street art seront également à l’honneur, tandis que l’artiste japonaise Mariko Mori inaugurera sa sculpture phare : un anneau dominant une chute d’eau à l’extérieur de Rio.

« Nous souhaitons montrer la longévité de la culture brésilienne, qui ne se limite pas à l’époque contemporaine », explique Carla Camurati, la responsable de la culture de Rio 2016. Le programme comprend une collection variée de la culture brésilienne : non seulement ce qui existe aujourd’hui, mais surtout un hommage plus large à la culture brésilienne. »

Mademoiselle Camurati a déclaré que de petites activités spontanées seraient organisées en accompagnement de plus gros événements, comme la présentation des affiches officielles de Rio 2016. Ces affiches, créées par 13 artistes différents, étaient présentées au Musée de Demain dans le quartier rénové du port, avant d’être déplacés au Parc Deodoro.

© Getty Images

« La culture brésilienne est tellement riche et diversifiée qu’il est très intéressant que tout le Brésil soit représenté à Rio, et pas seulement la culture carioca », note Carla Camurati.

La fête dans le centre-ville de Rio sera lancée le 3 août, avec la diffusion du match d’ouverture du tournoi de football entre le Brésil et l’Afrique du Sud, et l’arrivée du relais de la flamme olympique dans le cadre d’un spectacle surprise. Tous les yeux seront braqués sur le quartier du port, mais un grand nombre de tournois sportifs pour enfants sera organisé sur les sites du Boulevard olympique, à Parque Madureira et Campo Grande.

« Ce seront comme de grandes colonies de vacances », explique Antonio Pedro, le secrétaire au tourisme de Rio.

Les visiteurs pourront par ailleurs acheter un Passeport culturel (au prix de 15 reais brésiliens) qui leur offrira une entrée gratuite ou à tarif réduit dans 700 événements organisés par la mairie. Le programme culturel s’est ouvert en mai et il se poursuivra jusqu’en septembre, avec des événements prévus aux quatre coins de la ville, dont des démonstrations conjointes des célèbres écoles de samba de la ville et de groupes musicaux du carnaval.

« L’un des bonus des Jeux Olympiques, en plus des compétitions sportives, est qu’ils nous offrent la possibilité de montrer notre pays et notre ville au monde entier », déclare Eduardo Paes, le maire de Rio de Janeiro. « Rio de Janeiro possède deux superbes atouts : sa beauté naturelle, et la force de ses habitants à travers leur expression culturelle. Ce passeport est une formidable opportunité de présenter la culture brésilienne dans toute sa diversité, non seulement aux visiteurs étrangers, mais également aux nombreux habitants de la région qui ne connaissent pas forcément nos attractions culturelles. Nous souhaitons que chacun explore la ville en profondeur. »

© Getty Images
back to top En