skip to content
Date
29 janv. 2008
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Réunion productive du CIO avec les ministres européens


Le Comité International Olympique (CIO) a organisé aujourd'hui au siège à Lausanne une séance productive réunissant des ministres des Sports européens et leurs représentants. Dans l'optique d'un renforcement du dialogue entre les gouvernements et le Mouvement olympique, cette première rencontre marque une étape concrète vers une plus grande collaboration, maintenant que le sport figure dans le Traité de l'Union, approuvé par les chefs d'État à Lisbonne en octobre dernier.
 
Les discussions se sont axées sur la place accordée au sport dans le nouveau Traité de l'UE et la prochaine mise en œuvre de cette disposition. Les représentants du Mouvement olympique ont exprimé leur satisfaction quant à cette étape importante, leur détermination à faire avancer les choses.
 
L'autonomie et la spécificité du sport ont également été évoquées lors de cette réunion, les représentants du Mouvement olympique saisissant l'occasion pour souligner à nouveau pourquoi la prise en compte des caractéristiques spécifiques du sport dans l'UE est cruciale pour l'avenir du sport européen.
 
Les ministres de l'UE et le Mouvement olympique se sont entendus sur le principe de réunions consultatives régulières qui engloberaient également la commission et le parlement européens.
 
"Le CIO, de concert avec les Comités Nationaux Olympiques et les Fédérations Internationales, se réjouissait d'accueillir les ministres des Sports européens au siège de l'organisation pour une réunion qui s'inscrit dans notre effort de renforcer le dialogue avec eux", a indiqué le président du CIO.
 
‘Le temps passé ensemble aujourd'hui a été très profitable, notamment du fait d'une discussion approfondie sur les raisons de la nature spécifique du sport telle que mentionnée dans le nouveau Traité de l'Union. Le sport n'est pas une activité économique en soi. La plupart des activités sportives, à savoir le sport de masse, sont basées sur des structures bénévoles. Cet aspect doit être pris en compte dans les projets de législation européenne, lesquels ont un impact sur le sport. Le CIO s'est félicité d'avoir obtenu la confirmation que l'autonomie des organisations sportives doit être protégée. Nous pensons que l'accord sur ce point découle du rôle que joue le sport dans la société et de la légitimité et de la crédibilité qu'ont su acquérir les organisations sportives par le biais de leurs propres pratiques d'autorégulation," a-t-il ajouté.
 
‘Les ministres des Sports présents remercient le CIO pour cette première réunion’, a indiqué Jeannot Krecké, ministre des Sports du Luxembourg, co-coordonnateur de la réunion. ‘Les discussions menées aujourd'hui contribueront à établir un dialogue constructif entre le mouvement sportif, les gouvernements et les institutions de l'UE’, a-t-il conclu.
 
Étaient présents aujourd'hui à Lausanne:
 
Les représentants des ministres:
Allemagne:        Klaus Pöhle, directeur
Autriche:           Reinhold Lopatka, secrétaire d'État
Espagne:          Jaime Lissavetzky, secrétaire d'État
France:             Bernard Laporte, secrétaire d'État
Italie:                Roberta Innamorati, représentante du cabinet
Luxembourg:     Jeannot Krecké, ministre
Portugal:           Laurentino Dias, secrétaire d'État
Royaume-Uni:    Gerry Sutcliffe, ministre
 
Le Mouvement olympique:
- Jacques Rogge, président du CIO
- Patrick Baumann, membre du CIO et secrétaire général de la FIBA
- Jérôme Champagne, directeur des relations internationales à la FIFA
- Guy Drut, membre du CIO et membre de la commission exécutive des COE
- René Fasel, membre du CIO et président de l'IIHF et de l'AIOWF
- Patrick Joseph Hickey, membre du CIO et président des COE
- Mario Pescante, membre de la commission exécutive du CIO et président de la commission des relations internationales du CIO
- Hellmund Folker, responsable du bureau UE du sport allemand
- Andrew Ryan, directeur de l'ASOIF
- Christophe De Kepper, chef de cabinet du CIO
 
###
 
Pour de plus amples informations, veuillez prendre contact avec le département de la communication au +41 21 621 60 00 ou par email : pressoffice@olympic.org.
 
back to top