skip to content
Date
23 nov. 2004
Tags
Actualités Olympiques

Réunion d'information de la presse mondiale


Cent trente représentants des médias qui se préparent à informer le monde sur les Jeux Olympiques d'hiver de 2006 à Turin se sont retrouvés dans la capitale piémontaise la semaine dernière pour la première réunion d'information de la presse mondiale. Ils ont visité les sites de montagne, les stades ainsi que des sites autres que de compétition qui serviront aux athlètes mais aussi à d'autres groupes durant la période précédant la cérémonie d'ouverture – qui se tiendra le 10 février 2006 – et pendant les Jeux. Les équipes du TOROC chargées des opérations médias et des relations médias, ainsi que celles chargées des sites et des compétitions, se sont associées au président de la commission de presse du CIO, Kevan Gosper, et à d'autres membres pour expliquer les installations et les opérations.

Planification précoce
Les opérations médias amenant des centaines de journalistes à Turin pour les Jeux Olympiques d'hiver, une planification précoce est essentielle. Aux Jeux d'hiver, les temps de trajet sont plus importants en raison des distances qui séparent le centre de la ville hôte et les sites de montagne. Il convient de veiller à ce que les journalistes et photographes utilisent au mieux leur temps.

Assurer la meilleure couverture possible
La planification repose sur le calendrier des compétitions, mais les temps de trajet, l'hébergement, l'emplacement des sites et les échéances jouent également un rôle important. Les séances d'information de la presse mondiale dans les villes hôtes des Jeux Olympiques sont un élément clé de l'approche adoptée par le CIO et les comités d'organisation pour s'assurer que les performances des athlètes reçoivent toute l'attention et la couverture qu'elles méritent.

Attention tournée vers Turin
Pour bon nombre de journalistes internationaux présents à la réunion d'information de la presse mondiale, il s'agissait là de la première occasion de visiter Turin et ses montagnes environnantes. La plupart ont aimé ce qu'ils ont vu : “Je suis déjà allée à Milan, Venise et Florence, et je dois reconnaître que Turin n'a rien à envier à ces villes", a déclaré Mary Byrne, journaliste de USA Today, aux organisateurs. “Les Jeux à Turin ne sont pas encore très connus, mais une fois que les lecteurs auront lu mes articles, je suis sûre qu'ils seront nombreux à vouloir venir ici”.

En savoir plus sur Turin 2006
Site officiel Turin 2006
back to top En