skip to content
IOC
Date
16 sept. 2016
Tags
Actu CIO

Réunion conjointe réussie au CIO avec le CNO kényan et le ministère des Sports du Kenya

Des représentants du Comité International Olympique (CIO), de l’Association des fédérations internationales des sports olympiques d’été (ASOIF) et de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA) se sont réunis aujourd’hui au siège du CIO à  Lausanne avec une délégation du Comité National Olympique du Kenya (NOCK), conduite par  M. Kipchoge Keino, et une délégation du Ministère des Sports, dirigée par M.  Hassan Wario Arero, afin d’examiner la situation critique prévalant actuellement au CNO kényan et de trouver des solutions appropriées conformément aux règles et principes régissant le Mouvement olympique.

La réunion a été extrêmement constructive et, grâce à un dialogue ouvert et fécond, a permis à toutes les parties de mieux comprendre la situation et de lever tout malentendu qui pourrait être à la source des problèmes actuels. Par ailleurs, toutes les parties ont dit apprécier les excellents résultats de la délégation kényane aux Jeux Olympiques de Rio 2016 et reconnu la nécessité de résoudre la situation actuelle dans l’intérêt du sport et des athlètes au Kenya.

À la suite des discussions, toutes les parties sont arrivées à la conclusion que la procédure réglementaire devait être observée dans toutes les mesures à entreprendre, et sont convenues du plan d’action suivant :

1. Le CNO kenyan (NOCK), par l’entremise de son actuel président M. Kipchoge Keino, convoquera une assemblée générale extraordinaire, en stricte conformité avec les statuts du NOCK actuellement en vigueur et la Charte olympique, en particulier pour :

a. Rendre compte des résultats de la réunion conjointe à Lausanne.
b. Aborder et clarifier toute question se posant à propos de la gestion de la délégation kényane aux Jeux Olympiques de Rio 2016, en tenant compte de la procédure d’enquête en cours.
c. Revoir et mettre à jour les statuts du NOCK actuellement en vigueur, si nécessaire, et soumettre les amendements proposés à l’approbation du CIO conformément à la Charte olympique.
d. Décider du processus menant aux élections quadriennales du NOCK.

2. Une fois cette première étape franchie, le NOCK convoquera son assemblée générale élective et organisera des élections libres et régulières pour constituer le conseil exécutif du NOCK conformément aux statuts nouvellement approuvés du NOCK.

3. L’ensemble du processus sera achevé d’ici à la fin de cette année (soit avant le 31 décembre 2016) et sera placé sous la complète supervision du CIO, en étroite  coordination avec le NOCK et le ministère des Sports.

Toutes les parties travailleront main dans la main pour mettre ce processus en œuvre en toute  bonne foi et assurer une coopération durable entre le NOCK (y compris toutes les  fédérations nationales) et le gouvernement du Kenya au profit du sport et des athlètes du pays, avec le total soutien des organisations internationales de sport concernées.
Tags Actu CIO
back to top En