skip to content
Date
15 juil. 2009
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Réunion à Lausanne entre le CIO et une délégation du Koweït


Au terme d’une réunion fructueuse entre une délégation gouvernementale du Koweït, conduite par le ministre des Affaires sociales et du Travail, et une délégation du Comité  International Olympique (CIO) dirigée par le président du CIO, tenue le 15 juillet 2009 à Lausanne, l’accord suivant a été conclu :
 
  1. Les autorités koweïtiennes ont exprimé leur volonté de trouver une solution convenable pour éviter la suspension du Comité Olympique du Koweït et du mouvement olympique de ce pays, en veillant notamment à ce que la loi et la réglementation nationales en matière de sport soient compatibles avec (i) la Charte olympique et (ii) les règles des Fédérations Internationales des sports olympiques concernés.
 
  1. À cet effet, il a été convenu que le gouvernement du Koweït prendra une décision, d’ici au 31 juillet 2009 au plus tard, garantissant que le processus de révision de la loi et de la réglementation sportives nationales pour assurer leur compatibilité avec la Charte olympique et les règles des Fédérations Internationales des sports olympiques concernés serait entrepris par le parlement koweïtien.
 
  1. Il a par ailleurs été convenu que l’ensemble du processus d’amendement de la législation sportive devait être achevé d’ici au 31 décembre au plus tard.
 
  1. Enfin, il a été convenu que chaque fédération sportive nationale aura de fait la capacité et la responsabilité de rédiger ses propres statuts en conformité avec les principes de la Charte olympique,  ainsi qu’avec les règles des Fédérations Internationales des sports correspondants et en étroite coordination avec ces dernières.
 
Si nécessaire, le CIO et le Conseil olympique d’Asie (OCA) prêteront assistance aux  autorités koweïtiennes, sur le plan technique, pour assurer la compatibilité de la loi et de la réglementation sportives koweïtiennes avec la Charte olympique et les règles des Fédérations Internationales des sports olympiques concernés.
 
Dans le cas où les autorités koweïtiennes ne parviendraient pas à respecter l’une des conditions énoncées ci-dessus, la décision de la commission exécutive du CIO serait immédiatement mise en application et la suspension du Comité Olympique du Koweït entrerait en vigueur.
###
 
Note aux rédacteurs :
 
Participants :
 
Comité International Olympique (CIO) :
-          M. Jacques Rogge, président du CIO
-          M. Christophe de Kepper, chef de cabinet
-          M. Pere Miró, directeur des relations avec les CNO
-          M. Jérôme Poivey, chef de projet, département des relations avec les CNO
 
Délégation du Koweït :
-          S.E. M. Mohammad Mohsen AL-AFASI, ministre des Affaires sociales et du Travail
-          S.E. M. Suhail K. SHUHAIBER, ambassadeur du Koweït en Suisse
-          S.E. M. Fisal ALJAZZAF, président du conseil et directeur général de l’Autorité publique pour la jeunesse et les sports (PAYS)
-          M. Abdulwahab ALBANNAI, vice-président du conseil de la PAYS
-          M. Jawad KHALAF, membre du conseil de la PAYS
 
Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact avec le département de la communication du CIO, Tel : +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org, ou consulter notre site web à l’adresse www.olympic.org
.
back to top