skip to content

Retour sur les JOJ de Lausanne 2020 en quelques mots

Date
12 févr. 2020
Tags
Actualités Olympiques, JOJ, Lausanne 2020
Les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver de Lausanne 2020 ont permis aux jeunes athlètes de s'imprégner de l'esprit olympique. Tous ont tenu des propos dithyrambiques sur leur expérience aux JOJ. Voici quelques-unes de leurs déclarations.

"Nous avons adoré Saint-Moritz ; je pense que c'est l'une des pistes que [ma partenaire de luge Natalie Corless] et moi préférons. C'est génial d'avoir remporté une médaille sur la dernière piste naturelle qui existe dans le monde."

La lugeuse canadienne Caitlin Nash, médaillée d'argent en double, savourant l'histoire et l'héritage de l'Olympia Bob Run à Saint-Moritz

Caitlin Nash - Lausanne 2020 OIS/IOC

"Décrocher une médaille d'or a fait naître en moi une émotion que je n'avais jamais ressentie jusque-là. Je vais célébrer ma victoire en me reposant."

Le snowboardeur japonais Kimata Ryoma ne voulait pas d'une grande fête pour célébrer sa victoire dans le big air masculin.


"Je vais célébrer ma victoire en dégustant une fondue au fromage au village [olympique de la jeunesse] ; j'ai hâte d'y être."

Arito Motonaga, compatriote de Kimata Ryoma, a eu envie pour sa part de fêter "à la suisse" sa médaille d'or remportée dans l'épreuve masculine du départ groupé en patinage de vitesse.

Arito Motonaga - Lausanne 2020 OIS/IOC

"Maintenant, j'ai toutes les couleurs de médaille : l'or, l'argent et le bronze. Le trio gagnant."

La Suédoise Maerta Rosenberg possède désormais une série complète de médailles des JOJ après avoir décroché l'or dans le 5 km en ski de fond.

Maerta Rosenberg - Lausanne 2020 OIS/IOC

“Ma mère est à la maison, elle suit les compétitions sur son ordinateur. Je pense qu'elle aura le sourire comme moi."

Lisa Hirner savait qu'elle pouvait compter sur une téléspectatrice dans son Autriche natale… sa mère, qui a suivi en ligne sa victoire dans le combiné nordique féminin.


"C'est ce que nous faisons toujours. Nous dansons avant le départ. C'est notre rituel, notre préparation. C'est notre façon à nous de relâcher la pression et c'est ce qui nous aide à aller vite."

L'Allemande Vanessa Schneider nous livre le secret qu'elle partage avec sa coéquipière Jessica Degenhardt et qui a permis aux deux jeunes filles de remporter le double féminin en luge.

Vanessa Schneider - Jessica Degenhardt - Lausanne 2020 OIS/IOC

"C'est génial d'avoir une médaille d'or autour du cou. Elle est plus lourde que je ne l'aurais imaginé."

Le Norvégien Lukas Høstmælingen, médaillé d'or dans l'épreuve de curling par équipes mixtes, surpris après la cérémonie de remise des médailles.

Lukas Høstmælingen - Lausanne 2020 OIS/IOC

"Je n'arrive pas à croire que je signe des autographes comme une célébrité. Cette discipline a attiré de très nombreux spectateurs. Cela montre à quel point les compétitions de ski-alpinisme sont populaires."

Le skieur-alpiniste suisse Robin Bussard stupéfait par les réactions que son frère jumeau, Thomas, et lui ont déclenchées après avoir remporté l'or pour Thomas et l'argent pour lui dans l'épreuve individuelle 

 

"Je n'arrête pas de pleurer. Je n'ai pas de mot pour exprimer ce que je ressens à cet instant précis. J'ai pris un départ très rapide et j'ai conservé la première place. C'est un rêve qui se réalise."

L'Espagnole Maria Costa Diez submergée par l'émotion après avoir remporté le sprint féminin en ski-alpinisme

Maria Costa Diez - Lausanne 2020 OIS/IOC

"Il faut protéger notre environnement, c'est très important. L'hôtel où nous avons séjourné se servait de couverts réutilisables."

L'Autrichien Ignaz Gschwentner, médaillé d'or dans le sprint par équipes mixtes multi-CNO en patinage de vitesse sur le lac gelé de Saint-Moritz, nous rappelle à quel point il est important de préserver l'environnement.

Ignaz Gschwentner - Lausanne 2020 OIS/IOC

back to top En