skip to content
Getty Images
Date
29 nov. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Buenos Aires 2018, JOJ
Buenos Aires 2018

Retour sur Buenos Aires 2018 : Déclarations des jeunes athlètes

Les 4 000 athlètes en lice aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Buenos Aires 2018 étaient peut-être jeunes, mais ils ont souvent fait preuve de maturité dans les propos qu'ils ont échangés avec les médias. Voici quelques-unes des déclarations à retenir…

IOC/OIS

"J'avais l'impression d'être dans le Colisée, avec tous ces regards braqués sur moi".

Pour la rameuse argentine Maria Sol Ordas, encouragée par le public local lorsqu'elle a décroché l'or en skiff, l'atmosphère de Buenos Aires s'apparentait davantage à la Rome antique.

IOC/OIS

"J’ai commencé le tir à l’arc en le pratiquant dans un jeu vidéo. Un jour, je me suis dit qu’il fallait que j’essaie dans la vraie vie. J’étais vraiment mauvais [au début], mais j’étais déterminé à devenir bon et aujourd’hui, je suis là."

Jouer aux jeux vidéos n'a pas été une perte de temps pour l'archer américain Trenton Cowles, qui a remporté la médaille d'or dans l'épreuve individuelle masculine.

IOC/OIS

"Participer à une manifestation olympique est tellement plus grand que tout ce que nous avons fait jusqu'ici en BMX, que ce soit les Championnats du monde ou les Championnats d'Europe. L'ambiance est géniale dans le village … et je vais pouvoir manger un steak maintenant !

Le Suisse Kevin Schunck n'avait qu'une envie : goûter à la célèbre cuisine argentine après avoir décroché l'argent dans l'épreuve par équipes mixtes en BMX.

IOC/OIS

"Nous allons faire les magasins, nous allons manger des gâteaux et tout ce qui est sucré – du dulce de leche, des croissants, du chocolat, des glaces. D'habitude, quand nous sommes à la maison, nous ne mangeons pas de sucreries car nous nous préparons pour la compétition et ce n'est pas très bon. Mais après ça, nous allons nous lâcher!"

La Grecque Elina Tzengko se réjouissait également à l'idée de se faire plaisir après sa victoire au javelot féminin.

IOC/OIS

"C'est étrange parce que la première fois, j'ai détesté ça, la deuxième fois, j'ai aussi détesté ça. Pendant une année entière, j'ai détesté ça, parce que vous vous faites battre si souvent au début, quand vous n'y connaissez rien. Mais une fois que j'ai commencé à progresser, je me suis dit "Ouah, quel pied!"

Médaillé de bronze à Buenos Aires, le Canadien Keagan Young est ravi d'avoir persisté et continué le judo.

IOC/OIS

"Je sais que tout le monde me surnomme 'le chevelu'. Je fais attention à mon apparence, je sais. J'aime prendre soin de mes cheveux. J'aime avoir un style à moi. C'est ma marque de fabrique."

Le boxeur brésilien Luiz Gabriel Chalot de Oliveira sera encore plus beau avec une médaille de bronze autour du cou, celle qu'il a remportée chez les poids mouche.

IOC/OIS

“Je savais que ça allait être une semaine chargée à l'école, mais j'ai quand même fait passer le golf en premier, et regardez ce que j'ai eu! Une médaille d'or. Réussir mes deux examens me plairait bien aussi."

La golfeuse australienne Grace Kim était ravie de sa médaille d'or obtenue en stroke play individuel, en dépit des deux examens scolaires qui l'attendaient.

IOC/OIS

"Ma mère m'a toujours dit que j'avais trop d'énergie et que je devrais la consacrer à quelque chose. J'ai donc mis toute cette énergie, tous ces efforts, au service des Jeux Olympiques de la Jeunesse."

La plongeuse mexicaine Gabriela Agundes García est parvenue à canaliser ce surplus d'énergie pour remporter une médaille de bronze en haut vol féminin 10m aux JOJ.

IOC/OIS

"Je veux que le restaurant m'applaudisse quand j'y entrerai. Ça serait génial."

La médaillée d'or australienne du 800m féminin, Keely Small, n'avait qu'une hâte : montrer sa médaille dans le restaurant des athlètes.

IOC/OIS

"Des adversaires deviennent des amis. C'est un environnement plein d'ondes positives. Cela montre à quel point le sport peut changer le monde. Le sport change la façon dont les gens se comportent. Ici, tout le monde a le sourire, quel que soit le pays d'où l'on vient."

En vantant les mérites de l'atmosphère conviviale des JOJ, le boxeur canadien Spencer Wilcox a prouvé qu'il n'y avait que sur un ring que le combat l'intéressait.

back to top En