skip to content
IOC/Alexander Hassenstein
Date
30 janv. 2018
Tags
Olympism in Action Forum
Olympism in Action Forum

Représenter les réfugiés : Yusra Mardini

Durant son périple vers l'Europe, la réfugiée syrienne Yusra Mardini a fait une sacrée prouesse en plongeant dans la mer Egée pour aider à tirer vers le rivage une embarcation qui était en train de couler avec 20 migrants à son bord. Elle est finalement arrivée à Berlin où elle s'est entraînée pour participer aux Jeux de Rio comme membre de l'équipe olympique des réfugiés.

#Unitedby

En prélude au "Forum Olympisme en action" à Buenos Aires (5-6 Octobre 2018), nous avons mis en avant des groupes ou des personnes qui, inspirés par la capacité du sport à contribuer à l'édification d'un monde meilleur, ont tiré parti de leurs initiatives afin de lancer des projets et programmes qui changent le cours des choses.

Écoutez leurs récits.
How we do

“Lorsque je suis arrivée à Berlin pour m'entraîner, les autres enfants avec qui je m'entraînais parlaient tous allemand et j'étais comme … ‘ummm.’ Mais maintenant, j'ai grandi; je sais parler anglais, et il y en a beaucoup parmi eux qui parlent un peu anglais. Parfois, j'essaie de parler allemand, ce qui ne marche pas très bien, mais j'essaie quand même. Nous pouvons communiquer. Si je parle deux mots en allemand et cinq mots en anglais, ils comprendront.”

“Mon pays natal ne pouvait m'offrir tout cela. Ici, ils peuvent offrir beaucoup et vous soutenir de la bonne manière. Je pense que je peux faire tout ce que je veux, et je veux d'abord le faire pour tous ces gens. Je veux les encourager.”

CIO/Claire Thomas

“Quand vous êtes face à des difficultés dans la vie, il ne sert à rien de s'asseoir et de pleurer comme un bébé. Ce sont à cause de mes problèmes que je suis ici et c'est pourquoi je suis plus forte et que je veux atteindre mes objectifs. Je veux être une source d'inspiration et montrer que l'on peut faire ce que l'on aime vraiment et ce en quoi on croit vraiment, du fond du cœur.”

“Je souhaite que chacun défende fièrement ses objectifs dans la vie ; car si l’on a un but à atteindre, on peut tout faire pour y arriver et c’est ce qui compte ; et je pense que même si je n’y arrive pas, j’essaierai encore ; je serai peut-être triste d’avoir échoué mais je ne le montrerai pas et j’essaierai encore et encore jusqu’à ce que je parvienne à mon but. Je veux montrer à chacun que c’est dur de réaliser ses rêves mais que ce n’est pas impossible. Vous pouvez le faire; chacun peut le faire ; et si moi je peux y arriver, alors n’importe quel athlète peut y arriver.”

CIO/Alexander Hassenstein

"Je veux dire à tous que le mot "réfugié" n’est pas mauvais. Nous n'en sommes pas moins des êtres humains ; nous pouvons accomplir énormément de bonnes choses et montrer aux autres qui nous sommes. Et en plus, quand vous êtes athlète, vous ne raisonnez pas en tant que Syrien, ou venant de Londres ou d'Allemagne. Vous pensez simplement à votre course. En natation, vous avez votre couloir, votre bonnet, vos leçons de natation – et voilà.”

“J'espère vraiment qu'aux prochains Jeux Olympiques, il y aura une autre équipe de réfugiés.”

back to top En