skip to content
Date
11 juin 2010
Tags
Singapour 2010 , JOJ

Rencontre avec Primrose Mhunduru, jeune ambassadrice du Zimbabwe pour Singapour 2010


Je m'appelle Primrose Mhunduru. J'ai 24 ans et j'en aurai 25, le 11 juin 2010. Je suis la jeune ambassadrice du Zimbabwe pour les JOJ. Je travaille actuellement au Comité National Olympique du Zimbabwe en tant que responsable du développement, en charge de tous les programmes liés aux entraîneurs, aux médecins et aux athlètes. Je travaille aussi pour quatre commissions, à savoir la commission des athlètes, la commission du développement, la commission médicale et la commission technique. Je m'occupe également de tout ce qui a trait aux Jeux Olympiques.

Je me suis investie dans le sport en tant qu'administratrice, mais jamais en tant qu'athlète professionnelle. J'aime vraiment le sport et je suis en revanche une très grande supportrice. J'ai un diplôme d'honneur en entraînement et science du sport, obtenu à l'Université nationale de sciences et technologie du Zimbabwe. Lors d'un stage de 2006 à 2008, j'ai eu la chance de travailler pour la commission des sports et des activités récréatives. Ces Jeux Olympiques de la Jeunesse vont être les premiers Jeux auxquels je vais assister. Je participe activement au comité d'organisation national des Jeux nationaux de la jeunesse depuis 2006.

Depuis la fin de mes études universitaires, je travaille au CNO du Zimbabwe, soit depuis 2008. Je me suis investie dans l'éducation de la jeunesse via le programme des sports, lequel utilise le sport comme plateforme pour aborder les questions socioculturelles avec les jeunes. Ce programme a pour objectif notamment de promouvoir notre culture auprès des jeunes et j'y participe depuis 2007.

Être une jeune ambassadrice pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse est l'une des plus grandes chances qu'il m'ait été donné d'avoir. C'est une expérience passionnante et un grand défi, en particulier pour mon CV. Le séminaire portant sur le programme culturel et éducatif qui s'est déroulé à Singapour en mars nous a non seulement fourni de nombreuses informations, mais était en plus très divertissant. J'ai appris beaucoup de choses quant aux attentes du programme et sur la manière de promouvoir les activités du programme culturel et éducatif auprès des athlètes de mon pays. J'aime vraiment le programme culturel et éducatif tel qu'il sera proposé aux JOJ.

La meilleure initiative qu'a prise Singapour est de faire des Jeux pour les jeunes par les jeunes. C'est une très bonne initiative car la plupart d'entre nous travaillons avec les jeunes. Il est plus facile pour les jeunes de comprendre d'autres jeunes. C'est pourquoi le fossé s'est creusé au fil du temps entre les jeunes athlètes et les officiels plus âgés. En revanche, il y a très peu de différence d'âge entre les jeunes ambassadeurs et les athlètes des JOJ, ce qui les rend le programme encore plus passionnant et les athlètes plus réceptifs. Les athlètes de ma délégation sont vraiment impatients de découvrir le programme culturel et éducatif pendant les Jeux. J'ai pratiqué certaines activités du programme avec les athlètes en athlétisme et football et ils se réjouissent à l'idée d'y prendre part. C'est vraiment super d'être une jeune ambassadrice et j'apprends beaucoup en jouant ce rôle pour les tout premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse !

back to top