skip to content
Date
31 mai 2010
Tags
Singapour 2010 , JOJ

Rencontre avec Maysam Bisharat, jeune ambassadrice de Jordanie pour Singapour 2010 !


Je m'appelle Maysam Bisharat, j'ai 26 ans et j'ai grandi à Amman en Jordanie avant de m'envoler pour Londres à l'Université. J'y ai étudié les arts plastiques et la culture pendant quatre ans et je suis maintenant de retour en Jordanie. J'ai créé ma propre entreprise de gestion événementielle et je dessine également des accessoires depuis l'année passée.

Je fais de l'équitation depuis maintenant 18 ans et j'ai d'ailleurs grandi dans une famille passionnée par le sport. J'ai commencé à participer à des compétitions internationales à l'âge de 13 ans. Je prends mon sport très au sérieux car nous possédons une écurie ici en Jordanie. Je monte à cheval six fois par semaine et m'entraîne dur. J'ai obtenu de bons résultats ces quatre dernières années au sein de la Ligue arabe et dans des compétitions nationales. Je suis actuellement en tête des compétitions au niveau de la fédération ainsi que dans les compétitions organisées par le club local.

Parmi mes passe-temps, la peinture. Je peins depuis maintenant 11 ans et cette année, j'aimerais beaucoup exposer mes toiles. Je pense que l'art nous rend serein et qu'il est très important. Pour ma part, peindre me permet de me reposer tout en me mettant de bonne humeur. J'aime aussi parfois écrire de la poésie en arabe et je compte bien publier bientôt mon premier recueil de poèmes en arabe !

C'est pour moi un grand honneur d'accomplir cette mission des jeunes ambassadeurs et de contribuer à développer encore davantage la collaboration entre la Jordanie et les autres Comités Nationaux Olympiques. Je suis très fière de nos athlètes jordaniens et je pense sincèrement que nous sommes des champions et avons beaucoup à offrir. Nous devons promouvoir plus activement l'Olympisme auprès des jeunes et c'est bien mon intention. Mes efforts ainsi que les divers programmes seront entièrement tournés vers le transfert de connaissances et l'importance de développer les compétences de chacun et de pratiquer un sport. Bon nombre d'athlètes parmi les meilleurs du monde n'avaient pas prévu de s'investir dans le sport pour lequel ils sont doués jusqu'à ce que quelqu'un leur mette le pied à l'étrier. Je suis là pour essayer de donner cette impulsion. La santé et la sensibilisation sociale acquises grâce à la participation aux Jeux Olympiques sont précieuses et les athlètes jordaniens se doivent d'y prendre part. Je suis très impatiente à l'idée de rencontrer les autres jeunes ambassadeurs afin qu'ensemble nous fassions de cet événement, un événement mémorable.

back to top