skip to content
Date
26 avr. 2002
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Remise des trophées du CIO "Femme et Sport" 2002


LAUSANNE, Suisse (le 26 avril 2002) - Le président du Comité International Olympique (CIO), le Dr Jacques Rogge, a remis aujourd'hui à Lausanne, lors d'une cérémonie officielle au siège du CIO, le Trophée " Femme et Sport " aux lauréats de l'édition 2002.





Le Trophée, créé en l'an 2000, est décerné chaque année à une femme ou un homme (athlète, entraîneur, administrateur ou journaliste) ou à une institution/organisation en reconnaissance de sa remarquable contribution au développement, à l'encouragement et au renforcement de la participation des femmes et des jeunes filles dans des activités physiques et sportives, dans le milieu des entraîneurs ou dans les structures administratives et décisionnelles, ainsi qu'à la promotion des femmes journalistes et du sport féminin dans les médias. Cinq trophées continentaux et un au niveau mondial sont remis.
Les lauréats ont été choisis par le groupe de travail " Femme et Sport ", présidé par Mme Anita L. DeFrantz, parmi les quarante-quatre candidatures soumises par les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et les Fédérations Internationales (FI). Il s'agit de Mme Tsigie Gebre-Mesih (Ethiopie) pour l'Afrique, Mme Rafaela Gonzalez Ferrer (Cuba) pour le continent américain, l'Association sportive des femmes du Myanmar (représentée par Mmes Kyu et Yee) pour l'Asie, Mme Lale Orta (Turquie) pour l'Europe, et Mme Billy Jean King (Etats-Unis) pour le Trophée mondial.





Trophee pour l'Afrique :
Mme Tsigie Gebre-Mesih (ETH) est une des rares athlètes à avoir contribué au développement du sport féminin en Ethiopie. Depuis son plus jeune âge, Mme Gebre-Mesih a reçu de nombreuses récompenses pour ses qualités de coureuse sur courtes distances et a été la première femme éthiopienne à participer aux Jeux Olympiques. Sa réussite lui a donné envie de devenir entraîneur des équipes nationales masculine et féminine de course sur courtes distances. Depuis 1984, elle a consacré une grande partie de son temps à organiser des cours pour entraîneurs et arbitres dans les différentes régions de son pays.





Trophée pour le continent américain :
Mme Rafaela Gonzalez Ferrer (CUB) a contribué au développement progressif du sport féminin en général et notamment de l'escrime féminine, à la fois au niveau national et international. Elle est à l'origine de l'introduction de l'épée féminine en 1985 qui est devenue depuis une discipline nationale. Cuba est d'ailleurs l'hôte permanent de la Coupe du Monde d'escrime féminine. MmeGonzalez Ferrer apparaît comme l'avocate du sport féminin en étant la première femme du continent américain nommée membre d'honneur de la Fédération Internationale d'Escrime et est membre du comité exécutif de cette fédération depuis 1996.





Trophee pour l'Asie :
Fondée en 1991, l'Association sportive des femmes du Myanmar a pour objectif de promouvoir la participation des jeunes filles et des femmes au sport et aux activités physiques et d'encourager l'égalité entre hommes et femmes dans la pratique sportive. Sous l'égide du Comité National Olympique du Myanmar, la fédération se conforme aux règles établies par le CNO et le ministère des Sports. Actuellement présidée par le Dr May May Yi, vice-président du Comité national de la femme du Myanmar, la fédération a mis sur pied plusieurs programmes sportifs dans le but de contribuer à l'épanouissement des femmes et de soutenir la progression des athlètes féminines au niveau international.





Trophée pour l'Europe :
Mme Lale Orta (TUR) a été un modèle pour les femmes turques sur les terrains de sport, en tant qu'athlète, entraîneur, commentatrice et arbitre. Outre ses nombreuses performances en tant qu'athlète, elle a créé la première équipe de football féminin de Turquie et est devenue la première femme entraîneur de football en 1985. Pendant cette période, elle a arbitré plus de 1 500 matches de football. Elle a été engagée par la Télévision nationale turque comme première femme commentatrice de football, ce qui a permis de faire prendre conscience aux autres chaînes de télévision de l'importance d'engager des femmes. Aujourd'hui ambassadrice du sport, Mme Orta voyage à travers son pays et continue à motiver et encourager les jeunes filles et les femmes à participer au sport.





Trophée pour l'Océanie :
Mme Helen Brownlee (AUS) a joué un rôle clé dans l'augmentation de la participation féminine aux épreuves olympiques de slalom en canoë, ainsi que dans l'introduction de cette discipline aux Jeux de la XXVIIe Olympiade à Sydney en 2000, où l'on a pu constater le plus fort taux de participation féminine à une édition des Jeux Olympiques. Elle a également contribué durant des années à l'éducation olympique, particulièrement en relation avec les écoliers, et a établi des programmes nationaux pour promouvoir un même niveau de partic
back to top