skip to content
Date
14 juin 2004
Tags
Actu CIO

Relais de la flamme et actions humanitaires


Le périple de la flamme autour du monde est l'occasion de souligner diverses actions humanitaires. Par exemple, le 11 juin au Caire, une victime de mines antipersonnel qui travaille à présent pour le centre d'appareillage orthopédique du Comité International de la Croix-Rouge (CICR), a porté la flamme.

Une séropositive au Cap
La Sud-Africaine Musa Njoku, 31 ans, séropositive, a été choisie par ONUSIDA pour participer au relais de la flamme olympique qui a passé par le Cap le samedi 12 juin 2004. Il y a neuf ans, Musa fut une des premières femmes sud-africaines à déclarer publiquement sa séropositivité à une époque où la discrimination liée au VIH/SIDA aurait pu lui valoir des atteintes physiques, voire la mort. Sans se laisser décourager par la réalité, elle a exprimé la voix des femmes et des jeunes filles, brisant le silence qui pesait sur les mauvais traitements, les viols et le VIH/SIDA.

Parcours complet autour du monde
La flamme olympique a commencé son voyage à Olympie et c’est seulement après un parcours complet autour du monde qu’elle rentrera en Grèce pour terminer son périple au stade olympique d’Athènes le 13 août 2004, symbolisant le début des Jeux à Athènes.

78 jours, 78 000 kilomètres, 3 600 relayeurs
Le voyage de la flamme durera au total 78 jours, dont 35 en dehors des frontières de la Grèce. À l’étranger, elle effectuera environ 78 000 km, dont 1 500 dans les mains de quelque 3 600 relayeurs. On estime à 260 millions le nombre de personnes qui auront la chance de voir la flamme dans leur ville.

Une première en Afrique et en Amérique latine
La flamme passera pour la première fois par l'Afrique et l'Amérique latine. Par ailleurs, elle se rendra dans toutes les villes qui ont accueilli les Jeux par le passé, leur apportant à nouveau la lumière et la joie de la célébration des Jeux Olympiques.

Arrêt au CIO et au Musée Olympique à Lausanne
La flamme passera également par des villes au symbolisme particulier, comme Bruxelles, cœur de l’Union européenne, Lausanne, siège du Comité International Olympique et du Musée Olympique, ou Beijing, ville organisatrice des prochains Jeux Olympiques.

Le relais de toutes les cultures
Le relais de la flamme des Jeux Olympiques de 2004 à Athènes est celui de toutes les cultures. C’est le relais des cinq continents que symbolisent les cinq anneaux olympiques. Il éclaire et rappelle au monde entier l'idéal olympique. Il transporte les valeurs et les principes des Jeux Olympiques et concrétise des concepts tels que la participation, la fraternité et la paix.

site officiel de Coca-Cola

site officiel de samsung

Site officiel d'Athènes 2004

Site officiel de la UNAIDS

Site officiel de la CICR
Tags Actu CIO
back to top