skip to content
IOC
Date
01 déc. 2016
Tags
Actu CIO , Femmes dans le sport

Regain de confiance chez les dirigeantes sportives du continent américain à l'issue du forum organisé au Pérou

Du 28 au 30 novembre, plus de 100 délégués représentant les 41 Comités Nationaux Olympiques (CNO) du continent américain ont participé à un forum destiné à responsabiliser et à former aux fonctions d'encadrement les femmes travaillant au sein du Mouvement olympique et sportif.

Ce forum, qui s'adressait aux dirigeantes sportives du continent américain, a été organisé à Lima, Pérou, par le Comité International Olympique (CIO) en coopération avec le CNO du Pérou et l'Organisation sportive panaméricaine (ODEPA/PASO). Plusieurs intervenants et personnalités influentes du Mouvement olympique ont ouvert les débats.

"Nous voulons l'égalité"

Le président du CNO péruvien, José Quiñones, a donné le coup d'envoi de ce forum de trois jours en rendant hommage aux dirigeantes sportives de son pays pour leur action. Après avoir rappelé que les femmes méritaient de diriger, il a également souligné le rôle important que les hommes peuvent joueur en faveur de l'égalité des sexes.

Veda Bruno-Victor, membre du comité exécutif de l'ODEPA, a pour sa part salué les efforts déployés par le CIO, de concert avec les organisations sportives du Mouvement olympique, pour responsabiliser les femmes et accroître leur participation dans le sport à tous les échelons. Et d'ajouter : "Notre stratégie consiste, d'une part, à permettre aux femmes de faire entendre leur voix et, d'autre part, à renforcer leur rôle de dirigeantes et de défenseurs du changement. Et le sport est un moyen d'y parvenir."

Ainsi qu'elle l'a souligné, "outre le fait de proposer des modèles, le sport offre une plateforme efficace pour développer des compétences de leader. La force, la persévérance, l'engagement, l'esprit d'équipe, la solidarité et le respect sont des valeurs essentielles dans le sport et pour parvenir à l'égalité des sexes. La capacité qu'a le sport de contribuer à l'autonomisation sociale, économique et politique des femmes ne fait aucun doute. Le moment est venu de passer à l'action".

Patricia Juarez, maire par intérim de Lima, a également participé aux discussions. En tant que dirigeante, elle a rappelé aux participants la complexité et les barrières inhérentes à la parité hommes-femmes, adressant à cette occasion un message simple, mais fort : "Nous avons les mêmes aptitudes que les hommes. Nous devons prendre part au processus de prise de décision. […] Nous ne voulons pas faire mieux que les hommes, nous voulons être leurs égales."

IOC
Prochaines étapes

Durant ce forum de trois jours, les participants ont suivi une formation intensive, associée à des discussions et séances de mentorat avec l'aide d'une équipe de formateurs professionnels. Des dirigeants (présidents) hommes et femmes de la région ont apporté leur soutien et contribué aux discussions sur les différences entre les sexes.

Dans une ambiance bon enfant, les participants ont donné leur point de vue et travaillé à l’élaboration de solutions qui pourront faire avancer les choses.  Les femmes et les hommes présents ont évoqué la nécessité d'instaurer des politiques publiques, de prévoir des réformes en termes de gouvernance au sein des organisations sportives et d'encourager les femmes à servir de mentors à leurs pairs et aux jeunes filles plus particulièrement. Ils ont reconnu et relevé le besoin de collaboration à tous les niveaux afin d'offrir aux femmes davantage de possibilités d'accéder à des postes à responsabilités. Ils ont notamment insisté sur le fait qu'il était important d'associer un plus grand nombre d'hommes à ce type de discussions.

En conclusion, les participants ont pris la décision de mener une action concrète visant à assurer leur propre développement et celui d’autres femmes. Ils ont insisté pour que ce type de forum, associé à une formation continue, soit pérennisé. Tous ont salué les perspectives de réseautage offertes par ces rencontres et déclaré que la réussite de cet événement de trois jours avait grandement renforcé leur confiance en eux.

Le président de l'Association des Comités Nationaux Olympiques des Caraïbes (CANOC), Brian Lewis, a également convoqué une réunion parallèle pour les représentants de son organisation afin de discuter de la situation des femmes dans la région et de mettre à profit les enseignements tirés de ce forum pour aller de l'avant.

C'est la troisième fois qu’un forum de ce type, associé à une formation spécifique, est proposé aux dirigeantes sportives sur le continent américain. Ce forum était aussi la dernière des quatre rencontres organisées cette année sur quatre continents pour des délégués de CNO, de Fédérations Internationales et de fédérations nationales.

Ces forums s'inscrivent dans le droit fil des efforts déployés par le CIO pour accroître la présence des femmes dans les instances décisionnaires du Mouvement olympique. Ils avaient pour but, en cette période électorale,  d'aider un grand nombre de femmes occupant des postes de cadres moyens et supérieurs au sein des CNO, des fédérations nationales et des organisations internationales à se présenter avec succès aux élections. Ces forums avaient également pour objectif de donner des conseils avisés aux dirigeantes sportives et de leur fournir les outils et informations nécessaires afin de leur permettre de guider à leur tour d’autres femmes souhaitant travailler dans le monde du sport.

Le prochain forum aura lieu du 6 au 8 mars 2017 en marge des célébrations de la Journée internationale de la femme. Il s'adressera aux femmes travaillant au sein des Fédérations internationales et nationales.
back to top En