skip to content
Getty Images
PyeongChang 2018

Redmond Gerard remporte l'or en slopestyle et ouvre le palmarès américain

L'Américain Redmond Gerard a offert aux États-Unis leur première médaille d'or des Jeux Olympiques de PyeongChang 2018 en remportant l'épreuve de slopestyle en snowboard.

Redmond Gerard, né en 2000, ressemble fortement à Tintin avec ses cheveux roux et sa mèche rebelle. Au cours d’une deuxième journée ensoleillée mais balayée par un froid glacial, Red Gerard, l’enfant de Breckenridge, a soigné le suspense pour damer le pion à l’immense favori canadien Maxence Parrot vainqueur des trois dernières éditions des X-Games en Big Air. Dominé par Parrot lors des qualifications, le prodige de 17 ans a dû sortir un run exceptionnel lors de sa troisième et ultime tentative pour subjuguer les juges par son inventivité et sa maîtrise technique.

Getty Images

Après deux notes assez moyennes de 43.33 et 46.40, il a su offrir une prestation totalement maîtrisée, pleine d’audace et de fluidité qui lui a valu un score de 87.16.  « C’est complètement fou, » s’est-il exclamé. « Je n’arrive pas à y croire. Je tremble et je ne sais pas si c’est à cause de l’excitation ou du froid. Poser un run était déjà incroyable après mes chutes de deux premiers runs. Finir premier, c’est incroyable. » Quatrième lors des derniers X Games à Aspen au mois de janvier, il est arrivé à ces Jeux en pleine confiance après avoir obtenu ses deux premiers succès en coupe du monde ces dernières semaines à Mammoth Mountain et à Snowmass.

ORIGINAIRE DE CLEVELAND

« Red » Gerard est vraiment un surdoué qui a effectué ses débuts sur un snowboard à l’âge de 2 ans. Originaire de Cleveland, sa famille a décidé de s’installer à Breckenridge dans le Colorado où il a progressé à pas de géant effectuant ses premiers pas sur le Dew Tour à l’âge de 15 ans. Il a su tout donner dans son ultime run pour surpasser ses rivaux canadiens. Maxence Parrot, 23 ans, avait dominé les qualifications avec un run noté 87.36. « J’ai dû assurer mon dernier run », a-t-il expliqué. « Red n’a pas tenté deux triples mais il a fait un run propre et c’est ce que les juges voulaient voir. » Avec une note de 86.00, il s’incline de peu devant son jeune rival.

Getty Images
UN MIRACULE SUR LE PODIUM

Comme à Sotchi la troisième place revient à Mark McMorris, un autre Canadien, qui a pu s’imaginer pendant un long moment sur la plus haute marche du podium après avoir signé deux runs de très grande qualité notés 75.30 et 85.20. Cette deuxième médaille de bronze est cependant un véritable miracle pour ce champion qui était encore à l’hôpital il y a onze mois après avoir heurté un arbre en évoluant hors piste. « C’est vraiment cool de se retrouver sur le podium dans un sport qui évolue tellement vite., » disait-il

Red Gerard succède au palmarès à son compatriote Seth Kotsenburg, sacré dans cette discipline il a quatre ans à Sotchi.    


back to top En