skip to content
Date
26 janv. 2006
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Records de diffusion attendus pour les Jeux de 2006 à Turin


Les Jeux Olympiques de 2006 à Turin devraient être les Jeux d’hiver les plus regardés de l’histoire, selon un rapport de diffusion réalisé avant les Jeux par Sports Marketing Surveys à la demande du Comité International Olympique (CIO). Grâce à une couverture gratuite accrue en Afrique et en Asie, le nombre de pays et de territoires retransmettant les Jeux passera de 160 pour les Jeux de 2002 à Salt Lake City à 200 pour les Jeux de 2006 à Turin. Par ailleurs, les initiatives dans le domaine des nouveaux médias, dont la téléphonie mobile, utilisée pour la première fois, offriront aux amateurs de sport un choix plus vaste pour suivre les Jeux.

 Le rapport indique que 84 pour cent des diffuseurs (ayant répondu à l’enquête avant les Jeux) augmenteront leur couverture; deux tiers augmenteront leur couverture en direct; un tiers leur couverture en heures de grande écoute et presque un tiers utiliseront de nouvelles techniques de diffusion.

Plus de 3,2 milliards de téléspectateurs pourront suivre les Jeux, soit une hausse de cinq pour cent par rapport à Salt Lake City. Rien qu’en Afrique sub-saharienne, le nombre de territoires offrant une couverture gratuite est passé de deux seulement à 40. La couverture proprement dite augmentera de près d’un tiers, pour atteindre 13 520 heures, soit une moyenne de 845 heures par jour de compétition.

Les initiatives dans le domaine des nouveaux médias se multiplient elles aussi, la couverture Internet à large bande étant la plus vaste et la plus avancée techniquement. En outre, pour la première fois, sur certains territoires, les abonnés à la téléphonie mobile pourront bénéficier d’une couverture vidéo en direct ou en différé des Jeux. Le diffuseur hôte, Torino Olympic Broadcasting Organisation (TOBO), sera le premier à proposer une retransmission entièrement haute définition (HDTV). Le TOBO utilisera 400 caméras HD pour offrir plus de 900 heures de couverture haute définition à tous les diffuseurs détenteurs de droits.
 
La couverture dans le pays hôte des Jeux, l’Italie, augmentera de 88 pour cent par rapport aux Jeux de Salt Lake City, la RAI retransmettant en tout 244 heures, soit environ 15 heures par jour.
 
Le président du CIO, Jacques Rogge, a déclaré à ce sujet : ”Les indications des diffuseurs sont en effet positives et renforcent notre engagement à retransmettre les Jeux Olympiques sur la télévision gratuite pour toucher le plus grand nombre de personnes possible. Les chiffres montrent également que l’intérêt mondial pour les Jeux Olympiques d’hiver est fort. La hausse attendue du nombre d’heures de diffusion ainsi que l’utilisation de nouvelles technologies telles que la télévision haute définition, la large bande et la téléphonie mobile sont toutes des nouvelles de bon augure.”
 
Autres éléments ressortant du rapport :
 
Heures de couverture :
Sur la plupart des marchés, le nombre d’heures de couverture est en hausse. C’est le cas notamment de la Chine (+ 111%), de la Grande-Bretagne (+ 563%), de la Malaisie (+ 1 025%) et des États-Unis (+ 12%).
 
Les 416 heures de retransmission de NBC aux États-Unis comprendront la plus grande couverture en direct de toutes les éditions des Jeux Olympiques d’hiver – y compris celle de Salt Lake City – sur le plus grand nombre de plateformes de diffusion et avec un maximum de haute définition.
 
En France, France 2 et France 3 offriront près de 200 heures de diffusion, tandis qu’en Allemagne, la couverture sur ARD et ZDF augmentera de 67 pour cent, avec deux chaînes numériques pour compléter la retransmission gratuite.
 
Quant au Brésil, il augmentera de six fois sa couverture des Jeux à Turin par rapport à celle des Jeux de Salt Lake City.
 
Initiatives dans le domaine des nouveaux médias :
Les diffuseurs assurant une couverture Internet sur le réseau à large bande seront plus nombreux que jamais, avec plus de 20 pays de quatre continents qui en bénéficieront contre huit pays pour les Jeux de 2004 à Athènes. Dans la plupart des cas, cette couverture sur Internet comprendra la retransmission en direct assurée par un certain  nombre de chaînes dans des pays tels que la France, l’Allemagne, le Canada, l’Australie et le Japon. France Telecom ouvrira sept canaux de son réseau à large bande, lesquels cumuleront plus de 50 heures de couverture directe par jour.
 
Pour la première fois, il y aura une couverture vidéo en direct ou en différé relayée sur téléphones mobiles. Ceci sera possible sur les cinq continents dans près de 20 pays dont la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Canada, l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et la Corée du Sud.   
 
En Europe seulement, l’accès aux Jeux via la téléphonie mobile sera possible dans 14 pays, par l’intermédiaire de sept opérateurs. En Corée du Sud, le système de radiodiffusion numérique (DMB) permettra aux utilisateurs de téléphones mobiles d’accéder directement à la couverture des Jeux transmise par les diffuseurs olympiques coréens.
 
Les premières en matière de couverture des Jeux Olympiques d’hiver :
La Mongolie (TV5 et MNTV) et l’Azerbaïdjan (Lider TV’s) retransmettront les Jeux Olympiques d’hiver pour la première fois de leur histoire. 
 
Les téléspectateurs de la BBC en Grande-Bretagne bénéficieront d’applications technologiques nouvelles telles que SimulCam et StroMotion qui améliorent le rendu des images télévisées. La technique StroMotion, qui recrée des trajectoires étonnantes sur vidéo (permet notamment d’observer chaque étape d’un mouvement), n’a jamais été vue auparavant à la télévision britannique et sera utilisée pendant la couverture des épreuves de patinage et de snowboard.
 
Les points forts :
Le groupe japonais NHK retransmettra près de 700 heures d’images et met l’accent sur le fait qu’en dépit du décalage horaire, 60% de sa couverture sera en direct. À noter encore que la télévision numérique interactive et la télévision haute définition seront largement mises à contribution. 
 
En Corée, KBS diffusera 68 heures d’images avec une grande part accordée à la télévision haute définition. Les Jeux seront également retransmis sur KBS Sky.
 
CCTV en Chine offrira environ 17 heures de couverture par jour de compétition, sur la chaîne CCTV5.
 
La BBC proposera un accès sans précédent à la couverture des Jeux, par l’intermédiaire de la chaîne BBC2, de la télévision interactive et de son site web consacré au sport.  Quant à la télévision numérique, 500 heures de couverture en direct seront proposées aux téléspectateurs tandis que pour le réseau à large bande, cinq canaux seront accessibles avec la retransmission simultanée de plusieurs épreuves.
 
 La chaîne européenne Eurosport continuera d’offrir 24 heures de couverture des Jeux par jour.
back to top