skip to content

Réaliser un rêve olympique grâce à une création artistique pour Lausanne 2020

Christopher Page
Le Néo-zélandais Zakea Page révèle sur olympic.org les secrets de sa création artistique  sélectionnée pour le concours de la médaille des JOJ d'hiver de Lausanne 2020 et dont l'intitulé est “Beauty in Diversity” (Beauté dans la diversité).


Le but ultime de tout olympien est de voir la médaille d'or accrochée à son cou après avoir gravi le podium mais on a vite oublié le travail qu'implique la création de l'une des plus grandes récompenses sportives.

Zakea Page est un jeune artiste de Nouvelle-Zélande et l'auteur du motif des médailles qui seront remises lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver (JOJ) de Lausanne 2020. Il avait entendu parler pour la première fois du concours organisé pour la création des médailles olympiques avant les JOJ de Buenos Aires 2018, mais c'est finalement cette année que son œuvre a été sélectionnée pour Lausanne 2020.

Zakea Page suit les Jeux Olympiques depuis son jeune âge et la contribution importante qu'il a maintenant faite au Mouvement Olympique lui a permis de réaliser ses rêves.

“La première fois que j'ai vu les Jeux, c'était les Jeux Olympiques de Beijing 2008 quand j'ai assisté au tournoi de hockey, je me suis alors dit, ‘Je veux jouer pour la Nouvelle-Zélande et représenter mon pays aux Jeux Olympiques’ ”, a confié Zakea Page pour olympic.org. “J'étais vraiment inspiré en assistant au déroulement des Jeux et étant moi-même un athlète, mon rêve a toujours été de décrocher une médaille olympique.”


Pendant son enfance nomade, Zakea Page a été un jeune athlète talentueux et a représenté le Vietnam dans un tournoi international de hockey lorsqu'il résidait dans ce pays pendant son enfance. Mais il a dû finir par décider qu'il voulait consacrer son temps à l'art ou au sport et prendre la meilleure décision pour son avenir.

“J'ai pensé que j'essayais de concourir à haut niveau aussi bien sur le plan artistique que sportif mais j'ai compris que je n'obtiendrais ni les galeries ni les contrats nécessaires à ma vie d'artiste et que je ne serais pas non plus joueur dans une équipe de hockey”, explique-t-il. “J'ai pris la décision [de me consacrer à l'art] l'année dernière et j'ai alors senti s'évanouir mon rêve olympique. ”

Mon rêve, c'est de contribuer à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques avec ma pratique artistique. C'est mon ambition ultime dans la vie Zakea Page Nouvelle Zélande

Une telle décision n'a toutefois pas empêché Zakea Page de continuer à s'investir dans les Jeux Olympiques à un autre titre. Après avoir échoué de peu au concours de création des médailles olympiques pour les JOJ de Buenos Aires 2018, il a redoublé ses efforts pour le concours qui précédait Lausanne 2020.

“J'étais hyper déçu quand j'ai perdu la dernière fois et cela a duré toute une année; ce premier prix que je n'avais pas réussi à obtenir me trottait toujours dans la tête. J'étais obsédé par les différentes créations que je pouvais utiliser pour la médaille, je les cherchais dans la rue, j'examinais toutes sortes d'affiches [pour m'en inspirer]  j'avais cela en permanence à l'esprit pour essayer de concevoir un projet.”

Il a fini par trouver la formule gagnante et a présenté son dessin. Un jury, dont la présidente de Lausanne 2020, Virginie Faivre, était chargé de la sélection finale et près de 300 projets ont été reçus de 60 pays.

La création artistique de Zakea Page s'intitule “Beauty in Diversity” et représente une spirale de glace qui illustre “la culture du respect, de l'amitié et de l'excellence”. Zakea Page assistera aux JOJ d'hiver en janvier et recevra également un jeu complet de médailles portant sa création.


Zakea Page a toujours rêvé de représenter son pays sur la scène olympique, ce qu'il a maintenant fait même si ce n'est pas par le biais de moyens conventionnels. Mais il n'a pas pour autant renoncé à ses rêves. Si le Néo-zélandais est reconnaissant que son œuvre artistique ait été choisie, ses ambitions sont encore plus élevées pour l'avenir.

“Mon rêve, c'est de contribuer à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques avec ma pratique artistique. C'est mon ambition ultime dans la vie.”

back to top En